Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Une hockeyeuse de Paspébiac recrutée par l’Université de Montréal

Publié le 8 juin 2021 à 11:14, modifié le 9 juin 2021 à 09:40

Par: Antoine Pelland-Ratté

Une jeune hockeyeuse de Paspébiac, Chloé Duchesneau, a été recrutée par les Carabins de l’Université de Montréal. Malgré l’absence de ligue professionnelle féminine, son parcours laisse présager un avenir brillant. Antoine Pelland-Ratté l’a rencontré.

Les citoyens de Paspébiac peuvent être fiers : Chloé Duchesneau, 21 ans, a été recrutée par les Carabins de l’Université de Montréal. « Je suis vraiment contente, dit-elle. Je suis soulagée. J’ai mis beaucoup de temps à pratiquer mon sport et à essayer de me développer. C’est un bon accomplissement. »

La défenseure rejoindra l’équipe féminine à Montréal au mois d’août pour commencer leur entrainement. Un athlète demeure au niveau universitaire généralement cinq ans. Par contre, Chloé ne sait pas exactement ce qui l’attend. « Puis ensuite, avec les pros, en ce moment il n’y a pas encore de ligue professionnelle au niveau féminin. Donc j’ai hâte de voir ce que le futur me réserve. »

Difficile d’être inquiet pour son avenir en regardant son parcours. Elle a commencé a jouer au hockey à l’âge de cinq ans. « Dès que je suis embarquée pour la première fois sur la glace, j’ai adoré et j’ai dit à mes parents que je voulais jouer au hockey. »

Elle a fait tout son hockey mineur avec les garçons. « Sauf une année, bantam, où je suis allé avec les filles. Dans le fond, c’est ce qui m’a permis au niveau féminin de me faire découvrir en tant que joueuse. Par ici, il n’y a pas vraiment d’équipe féminine. »

Elle a ensuite été recrutée par les Titans du Cégep Limoilou en hockey féminin. Mais la pandémie a fait dérailler ses plans. « C’est à ma deuxième saison dans le fond. Au mois de mars, on a appris que tout était fermé. On a pas pu terminer la saison. »

Sa dernière saison au niveau collégial a été plutôt calme, mais la jeune athlète ne perd pas espoir. Son recrutement chez les Carabins et sa détermination lui ont permis de rester motivée.

Elle espère qu’elle pourra inspirer de jeunes filles à poursuivre une carrière en hockey. « Si justement je peux inspirer une ou deux filles à faire pareil comme moi, je vais être encore bien plus contente. »