Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Foyers de soins: le droit de grève demeure suspendu

Publié le 17 avril 2019 à 16:44, modifié le 18 avril 2019 à 08:38

Par: Jacob Cassidy

C’est aujourd’hui que la Cour d’appel du Nouveau-Brunswick devait rendre sa décision dans le dossier des foyers de soins. Toutefois, ce jugement tant attendu a été repoussé à plus tard.

Les deux parties ont pu présenter leurs arguments à la cour mercredi après. Le verdict du tribunal a toutefois été reporté à une date ultérieure qui n’a pas été précisée.

En attendant, il demeure interdit pour les quelque 4100 travailleurs des foyers de soins de la province de faire la grève.

Le 18 mars, la Cour du Banc de la Reine avait donné raison au Syndicat canadien de la fonction publique en ne prolongeant pas l’ordonnance de sursis de la province. De plus, la juge a demandé au gouvernement et à l’Association des foyers de soins de remettre chacun 2500 $ aux syndicats.

Le gouvernement a décidé d’en appeler de cette décision.

Depuis le départ, Fredericton allègue que la Loi sur les services essentiels des foyers de soins du Nouveau-Brunswick doit être appliquée, même si la Commission du travail et de l’emploi en a jugé autrement.

Rappelons que le 8 mars plus de 90 % des syndiqués des 46 résidences de la province ont voté pour la grève. Ils réclament de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail. Ils sont sans contrat de travail depuis 29 mois.