Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Vers une expansion de la filière de l’algue

Publié le 28 novembre 2018 à 17:18, modifié le 28 novembre 2018 à 17:18

Par: Louis Laflamme

Une nouvelle stratégie de développement pour l’industrie québécoise de l’algue vient d’être mise sur pied. Ce bilan viendra aider les petites entreprises de la région à mieux s’orienter mais aussi, à se concerter.

« C’est un produit qui est déjà beaucoup utilisé dans d’autres pays. On commence à se rendre compte que ça peut être une idée de l’utiliser nous aussi », lance la directrice à la recherche et au développement de Seabiosis, Élisabeth Varenne.

L’industrie québécoise de l’algue prend tranquillement de l’ampleur. Les acteurs de ce domaine, de la cueillette à la mise en marché, prennent aussi leur air d’aller.

Afin qu’ils puissent mieux s’orienter, le centre de recherche Merinov et la firme GÎMXPORT ont élaboré une stratégie sur laquelle pourront se fier les entreprises pour optimiser leur développement. « C’est un beau secteur à développer pour la Gaspésie », ajoute le directeur-général de GÎMXPORT, Gino Cyr.

L’une des propositions qui ressort du rapport, est de cibler les parts de marché les plus accessibles pour les entreprises locales. Et cette part de marché semble se trouver dans les produits de niches. Le monde de la cosmétique pourrait aussi être pris d’assaut par ce légume des mers.

Les conclusions de la recherche fontt aussi état de l’importance de la collaboration entre les différents acteurs de la filière de l’algue. « On veut réunir tout le monde ensemble et créer une force de frappe provinciale pour bien positionner l’industrie et la filière des algues au Québec », explique Gino Cyr.

Et qui sait, peut-être sommes nous en train d’assister à l’émergence d’un nouveau créneau régional.

« La ressource primaire est ici, les entreprises veulent s’installer ici. Nous, on veut rester ici, avoir nos installations en Gaspésie. Donc, d’après moi, ça va aider à encore mieux développer la région », avance Élisabeth Varenne.