Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Vague de mises à pied importante chez S & P Data

Publié le 30 mars 2019 à 08:35, modifié le 31 mars 2019 à 07:13

Par: Jacob Cassidy

La majorité des employés du centre d’appels S & P Data d’Edmundston ont appris cette semaine qu’ils seraient mis à pied.

Selon nos informations, ce sont 87 travailleurs qui se retrouvent sans emplois. Seuls quelques membres de l’équipe de direction du site demeureront en poste.

La compagnie avait pourtant assuré en s’installant au Madawaska qu’elle ne serait pas que de passage.  «On est un centre d’appel on supporte des clients canadiens en télécommunication et on est ici pour rester», avait notamment assuré le  le Directeur de comptes pour S & P Data, Jean Tremblay, en octobre dernier.

Toutefois, un revirement de situation inattendu avec l’un des clients majeurs de l’entreprise force les dirigeants à revenir sur leur promesse. Les dirigeants seraient déjà à la recherche de nouveaux clients pour relancer ses sites d’Edmundston et Saint-Jean qui sont touchés par cette vague de mises à pied.

Il y a moins d’un an, en mai 2018, le gouvernement du Nouveau-Brunswick octroyait 2,2 millions de dollars à l’entreprise. Sur cette somme, 300 000 dollars ont été versés pour couvrir une partie des frais d’installation de l’entreprise. Le reste devait être octroyé sur une période de cinq ans sous forme de subventions salariales.

Si S & P Data est incapable de relancer ses activités, elle rejoindra Sears et Teletech dans la liste des centres d’appels qui ont été incapables de perdurer dans les locaux du Centre Madawaska.