Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un contrat de 102M$ pour Industries Océan de l’Isle-aux-Coudres

Publié le 29 avril 2019 à 16:11, modifié le 30 avril 2019 à 12:22

Par: Mariane Lajoie

Une annonce majeure aujourd’hui pour la région de Charlevoix. La filiale de l’Isle-aux-Coudres du Groupe Océan s’est vue octroyer un contrat de 102M$ du gouvernement du Canada pour la construction de quatre remorqueurs.

Les sourires étaient grands, ce matin. Industries Océan décroche son plus important contrat à ce jour, soit la fourniture de quatre remorqueurs qui appuieront la Marine royale canadienne.

«C’est historique en terme de grosseur de contrat. Un contrat de 100 millions, on n’en a pas signé à date», avoue le président et chef de la direction chez Groupe Océan, Jacques Tanguay.

C’est la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, qui est venue en faire l’annonce. «Il y en a deux qui vont aller pour le quai en Nouvelle-Écosse, à Halifax. Deux qui vont s’en aller en Colombie-Britannique. Ils vont travailler aussi avec la Marine royale canadienne, pour aider au niveau de la sécurité,  s’il y a des feux dans les navires», donne en exemple Diane Lebouthillier.

«Travailler pour faire des navires pour l’armée, des navires qui sont de classe militaire, disons que c’est un nouveau créneau pour nous. C’est un nouveau défi aussi, qui peut nous ouvrir des portes pour le futur», est d’avis Jacques Tanguay.

En plus de maintenir les 110 emplois déjà existants à l’Isle-aux-Coudres, 30 nouveaux seront créés. Et le contrat assure du travail aux équipes pendant près de quatre ans.

«On est en manque de main-d’œuvre présentement. On le dit franchement. Donc de la main-d’œuvre, on en a besoin. Il y a de ces postes qui vont être à Québec, d’autres à l’Isle-aux-Coudres, ici. Mais ce que je vous dirais, c’est qu’un projet d’importance comme ça, avec une stabilité d’emploi, pour près de quatre ans, c’est sûr que ça facilite le recrutement», mentionne Jacques Tanguay.

«Je suis heureux pour mon île, heureux pour notre main-d’œuvre. On a toujours eu l’industrie touristique qui a porté l’île pendant longtemps. Mais avec une industrie comme Océan, je pense qu’on peut rêver», ajoute le maire de l’Isle-aux-Coudres, Patrice Desgagnés.

Les deux premiers navires doivent être livrés en 2021 et les deux autres, en 2023.