Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Caserne incendie : Rivière-du-Loup veut des explications

Publié le 15 septembre 2021 à 13:15, modifié le 15 septembre 2021 à 16:35

Par: Guillaume Cotnoir Lacroix

Rivière-du-Loup a expliqué ce matin sa décision d’aller de l’avant avec une nouvelle caserne incendie, qui coûtera au total 12,7 millions de dollars.  Malgré une hausse fulgurante des coûts au cours des dernières années, la Ville ne voulait plus repousser le dossier à plus tard.

Plus précisément, le coût du bâtiment comme tel sera de 11,2M$, mais en y ajoutant les honoraires professionnels, le terrain et toutes les autres dépenses liées au projet, sera de 12,7M$, selon la mairesse Sylvie Vignet.

Le facteur temps a joué un rôle déterminant dans la décision du conseil. La Ville s’était vue octroyer une subvention de 3,25 millions de dollars pour son projet de caserne. Toutefois, la subvention est conditionnelle à ce que la première pelletée de terre se fasse avant la fin de l’année. La Ville a demandé un report qui lui a été refusé et ainsi, le conseil municipal avait le dos au mur. Le projet ira de l’avant même si celui-ci coûtera près de 2 millions de plus que ce qui était prévu.

« Sincèrement après 15 ans, je pense qu’il est temps qu’on pose une action. Si on l’avait fait il y a cinq ans, elle aurait peut-être coûté la moitié moins. Plus on avance… ça ne changera pas, ça », explique Sylvie Vignet.

Ce n’est pas le premier projet qui coûte plus cher que les estimations de la Ville, si on les compare aux soumissions les plus basses reçues. Plusieurs écarts ont aussi été notés pour les rénovations du stade de la cité des jeunes et de la bibliothèque Françoise-Bédard. En ce qui a trait à la caserne, la Ville demandera des comptes lundi prochain à la firme qui a évalué le projet.

« On dit une chose à notre population et ça n’arrête pas de changer. Il est où le problème? Nous on n’est pas des professionnels. Ce sont les professionnels qui nous disent, bien on s’enligne vers ça et on s’enligne vers ça, mais si on ne peut pas se fier à ça, on veut savoir pourquoi » ajoute la mairesse.

La mairesse a aussi réaffirmé que le compte de taxes des citoyens n’augmentera pas, puisque la Ville puisera plutôt dans ses surplus pour éponger la hausse des coûts du bâtiment.