Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Retour à la vie normale dans les écoles du Nouveau-Brunswick

Publié le 24 mars 2022 à 14:46, modifié le 24 mars 2022 à 14:46

Par: Mickael Robitaille

C’est un retour à la normale dans les écoles du Nouveau-Brunswick, à la suite de la levée des restrictions sanitaires.

Depuis 10 jours, les élèves et le personnel ne sont plus tenus de porter le masque, notamment. La fin des mesures fait plaisir à plusieurs. Les trois dernières années n’ont pas été de tous repos pour les élèves. École en ligne, mesures strictes et vie sociale complètement chamboulée. Depuis peu, une vie normale se dessine à l’horizon pour ces jeunes. « Je pense qu’on n’est pas mal comme tout le monde, ça fait plaisir de revoir le sourire de tout le monde, ça donne une autre ambiance à l’école. » , explique Mathieu Vallières, représentant de la fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick.

« Tout le monde est content de revoir tout le monde ça c’est certain, un enseignant pas d’élève même si c’est à distance c’est comme difficile de créer des liens, les liens c’est beaucoup plus facile quand on est en présentiel. » , mentionne Bertin Lang, directeur de la Cité des Jeunes à Edmundston.

À la Cité des jeunes d’Edmundston, dès la levée des mesures sanitaires, les étudiants et l’école ont repris le temps perdu en organisant des activités parascolaires. « Bingo Richelieu, les soupers des finissants, le show des finissants ça revient toute, on est toute en train de préparer ça.  Avec le conseil des élèves on a pu faire des activités et ça s’est produit la semaine passée, on a fait une danse et c’était le fun de voir el sourire des jeunes et d’avoir du fun. » , explique Valéria Gherciu, représentante des élèves de 12e année.

« Les gens s’étaient content de venir, ça faisait du bien de se retrouver ensemble pas de masque, danser, avoir du plaisir, ça a un peu revivé la vie à l’école. » , ajoute Mathieu Vallières.

Une danse tellement populaire qu’ils sont déjà en train de préparer la prochaine.  « On pensait en faire une vers le mois de mai-avril, peut-être bien sur le thème plus été, Hawaii, tropical…  »

« Je dis toujours que le bal des finissants ou des cérémonies de remise des diplômes ce n’est pas la fin de quelque chose, c’est le début d’autre chose mas comment veux-tu débuter si tu n’a pas l’occasion de le démontrer. » , mentionne le directeur de l’école.

« En tant que 12e année c’est un plaisir immense de le ravoir. Ca fait depuis quelques années qu’il n’y en a pas et disons que ça fait chaud au cœur de savoir qu’il va y avoir quelque chose pour nous autres. » , ajoute Mathieu Vallières.

Impossible de savoir si les cas de Covid sont à la hausse depuis la fin des mesures dans les écoles. La province ne répertorie plus les cas.

 

Un premier bal des finissants sera organisé en 3 ans, un événement symbolique qui rend fier le directeur de l’établissement et qui rend heureux les futurs diplômés.

Impossible de savoir si les cas de Covid sont à la hausse depuis la fin des mesures dans les écoles. La province ne répertorie plus les cas.