Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Réactions au verdict de culpabilité d’Harold Lebel

Publié le 24 novembre 2022 à 19:05, modifié le 24 novembre 2022 à 19:05

Par: Marie-Helene Chartrand

Le verdict de culpabilité prononcé à l’endroit de l’ex-député Harold Lebel a provoqué une véritable onde de choc.

Les réactions fusent de toutes parts depuis hier. Bien que les avis recueillis dans la rue soient partagés, Harold Lebel semble avoir conservé un capital de sympathie non négligeable.

Que risque maintenant l’homme originaire de Squatec au Témiscouata? Les crimes de nature sexuelle sont passibles de 10 ans de prison. Par contre, aucune peine minimale n’est imposée. Cette disposition s’explique par le large spectre couvert par ce terme.

«Dans le Code criminel,  l’expression agression sexuelle peut aller d’un simple touché à caractère sexuel jusqu’à ce que l’on appelait anciennement un viol, » explique Me Pierre Gagnon.

Quant à la possibilité de donner une sentence exemplaire dans cette cause ultra-médiatisée, Me Gagnon ne pense pas qu’elle s’y prête.

« Une peine exemplaire va être imposée à individu qui a commis un crime très grave. (…) De ce que j’ai compris, via les médias,  Il y a des gestes de nature sexuelle qui sont beaucoup plus intrusifs que ceux posés par Harold Lebel », fait-il remarquer

« On doit tenir compte de la personnalité de l’individu qui a posé le geste. Vous savez Il y a une expression qui dit qu’on ne sentence pas un crime, on sentence un individu qui a commis un crime.La peine qu’on lui impose doit tenir compte de l’individu également et non seulement du crime »

Pour la suite des choses, les représentations sur sentence sont prévues le 6 décembre prochain et la possibilité que la cause soit portée en appel n’est pas exclue.