Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les cordes de bois s’animent

Publié le 20 septembre 2019 à 18:12, modifié le 21 septembre 2019 à 08:13

Par: Patrick Giguère

La deuxième édition du Festival des cordes de bois débute ce soir dans Matapédia/Les Plateaux.Une centaine de sculptures conçues à partir de cordes de bois sont à découvrir sur les 50 kilomètres de cette région.

Qui aurait cru un jour qu’il y aurait foule pour admirer des cordes de bois.C’est maintenant réalité dans Matapédia/Les Plateaux, qui accueillent, pour la deuxième année, le festival des cordes de bois.

Dans cette portion dévitalisée de la Gaspésie, la création principale de ce festival consistait à ne pas se faire oublier par la population «On voulait absolument se démarquer et faire monter les touristes dans les Plateaux et créer un événement qui rassemble les cinq villages.» souligne Sylvie Gallant, coordonnatrice du festival.

Les cordes de bois reprennent vies en devenant des personnes loufoques, des bateaux, des trains, des voitures et des paniers pour en nommer que quelque-uns.

L’an dernier cet homme originaire de France avait construit la tour Eiffel et cette année encore il souhaitait faire un clin d’œil à ses origines.«Cette année, j’ai décidé de faire un thème italien avec la tour de Pise, Roméo et Juliette..Ça amène du monde, ça fait parler dans tout le Québec et même ailleurs.»

Environ 100 cordeurs participent à la thématique cette année comparativement à 150 en 2018.Les bricoleurs sont moins nombreux que l’an passé, mais tout aussi joyeux de participer à l’événement.

«J’ai pris ça dans une revue et je ne savais pas ça allait donner quoi.. Finalement c’est des hiboux.» s’exclame Nicole Gallant.

2 000 personnes sont attendus Sans compter les centaines d’autres qui ont sillonné ce territoire de 50 kilomètres à la découverte de ses œuvres plutôt surprenantes.

«On reçoit plusieurs appels à travers le Québec, il y a plusieurs réservations de camping. On s’attend à ben de la visite.Les familles reviennent faire un tour.» mentionne Sylvie Gallant.

Le festival intergénérationnel est aussi un bon prétexte pour réunir le voisinage.

«C’est une belle façon de s’entraider et un bel élan de la communauté.Les gens ont hâte d’aller voir les cordes des voisins , ils s’entraident et certains se passent du bois.» souligne d’une voix joyeuse madame Gallant.

Les cordes de bois resteront devant le pavé des résidences jusqu’à l’arrivé des premiers flocons. Elles deviendront à ce moment bien utile dans les foyers des maisons.