Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Première comparution du député Harold LeBel

Publié le 11 janvier 2021 à 08:09, modifié le 11 janvier 2021 à 15:16

Par: Amélie Paquette

Le député Harold LeBel, qui fait face à une accusation d’agression sexuelle, a comparu ce matin au palais de justice de Rimouski par visioconférence. Son dossier a été remis au 16 février prochain où il devrait enregistrer un plaidoyer de non-culpabilité.

Le politicien, qui est originaire de Squatec, a été arrêté le 15 décembre dernier, créant une véritable onde de choc dans la région et à l’Assemblée nationale.

Les faits reprochés seraient survenus en 2017. La présumée victime, dont l’identité est protégée par une ordonnance de non-publication, serait une autre élue de l’Assemblée nationale.

Harold LeBel sera représenté par l’avocat Maxim Roy. Celui-ci est notamment connu pour avoir défendu l’ex-vice-première ministre Nathalie Normandeau.

Suite à son arrestation en décembre dernier, le député de Rimouski a été exclu du caucus du Parti québécois. Quelques jours plus tard, il a indiqué vouloir continuer d’exercer ses fonctions à titre d’indépendant et entend démontrer « qu’il n’a rien à se reprocher ».