Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Fusillade à Fredericton : les Néo-Brunswickois sous le choc

Publié le 10 août 2018 à 13:24, modifié le 10 août 2018 à 13:44

Par: Annie Levasseur

La tragédie survenue ce matin à Fredericton touche tous les Néo-Brunswickois.

Ceux qui connaissent le quartier où la fusillade est survenue disent qu’il s’agit d’un secteur tranquille de la ville.

Un ancien citoyen de Fredericton, Thomas Lizotte, fréquentait d’ailleurs ce secteur lorsqu’il y habitait. Quand il a appris la nouvelle, ce matin, l’homme qui habite aujourd’hui à Bathurst a tout de suite communiqué avec ses amis de Fredericton. « Une partie de mes amis sont des policiers dans la GRC ou dans la police municipale. Quand j’ai appris les décès, j’ai communiqué avec mes amis pour savoir s’ils étaient corrects et heureusement ils l’étaient (…) C’est triste pour les familles des défunts, c’est triste pour la force policière de Fredericton aussi », affirme Thomas Lizotte.

L’événement rappelle aussi la tragédie de Moncton, en juin 2014, alors que trois policiers ont été tués. Thomas Lizotte était dans le périmètre de sécurité lors de cette fusillade. « Quand j’ai entendu la même nouvelle ce matin à Fredericton, j’ai eu des souvenirs du passé. Ce n’est vraiment pas le fun d’être dans un périmètre de sécurité quand tout est bloqué. Je pense aux garderies, les parents qui vont reconduire leurs enfants. Leur enfant est là et ils ne peuvent pas aller le chercher. Tu espères que tout aille pour le mieux », dit-il.