Pour consulter l'ancien site, cliquez ici.
Prévisions météo
État des routes
Marées

Nouvelles

Week-end difficile pour les 3L

Publié le 4 décembre 2017 à 16:50, modifié le 4 décembre 2017 à 16:50

Par: Pierre-Antoine Gosselin

Les 3L ont subi deux défaites en fin de semaine. Les hommes de Simon Turcot se sont inclinés 7 à 3 face aux Draveurs à Trois-Rivières vendredi. Le lendemain, l’équipe louperivoise a reçu une correction devant ses partisans de 10 à 3 par les Éperviers de Sorel-Tracy.

L’indiscipline a carrément coulé les 3L. Les hommes de Simon Turcot ont donné 19 avantages numériques à l’adversaire en fin de semaine, qui en a profité pour inscrire 5 buts. Au total, les Draveurs et les Éperviers ont marqué 17 fois face aux 3L.

« On ne les mérite pas tous mais à jouer 22 minutes en désavantage numérique dans un match, tu perds le momentum », a relativisé l’entraîneur-chef Simon Turcot.

« On ne joue pas des mauvais matchs. On a 40 lancers par match environ, depuis les trois derniers. Je pense que l’indiscipline nous coûte cher », a ajouté l’attaquant Marc-Olivier D’Amour.

Ce n’était pas la meilleure façon de débuter un parcours avec sa nouvelle équipe pour Nicolas Corbeil. Ce dernier a toutefois obtenu son premier but avec la formation louperivoise.

« Bon ok, on a accordé énormément de buts mais je pense que dans l’ensemble, on a un bon groupe de vétérans et on a juste à se regrouper », a expliqué Nicolas Corbeil.

Le duel face aux Éperviers a été marqué par une longue prise de bec entre Simon Turcot et Christian Deschênes. Les deux sont montés aux barricades et se sont même lancés une invitation à se battre. Ils ont été expulsés du match.

« Je demande à mon équipe d’aller à la guerre. Si c’est moi qui faut qu’il y aille, je vais y aller », a lancé Turcot.

« Il y a un écart qui se créé dans le match, ça finit dans un gala de conneries semblables. Je n’adhère pas à ça. Si vous me dites que ça c’est un spectacle, ça ne vaut pas de la marde », a mentionné l’entraîneur-chef des Éperviers, Christian Deschênes.

Des paroles qui démontrent que l’animosité entre les deux équipes est évidente.

« Ça revient de loin. C’est ma 4e saison et ça fait pas mal 4 ans que c’est pas mal tout le temps comme ça contre eux autres. Mais non, il faut penser à nous autres », a conclu le défenseur Simon Danis-Pépin.

Blessé au bas du corps, Francis Lemieux était absent samedi et devrait revenir en poste le week-end prochain. Sébastien Thinel a quant à lui été laissé de côté.