Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Vivre dans une roulotte à l’année, c’est possible!

Publié le 13 juin 2018 à 18:33, modifié le 13 juin 2018 à 19:16

Par: Catherine Boucher

Seriez-vous prêts à troquer votre maison pour une roulotte et y vivre 12 mois par année? C’est ce qu’ont fait Johanne Harvey et Raymond Blondin. Pour leur projet de retraite, ils ont quitté Lévis et ont mis le cap à bord de leur caravane vers L’Islet pour y opérer un casse-croûte.

 «On travaille 5 mois par année. On a un mois pour aller voir les enfants et le reste du temps, on est en Floride. On a toujours notre maison, on n’a pas besoin de faire des bagages, on est toujours chez nous», explique Mme Harvey.

Du coup, plus besoin de se soucier de l’entretien que requiert un domicile fixe.

 «À part faire son ménage, ça dure trois minutes et c’est terminé, on retourne dehors à la piscine», observe son conjoint, Raymond Blondin.

Mais trimballer sa maison avec soi n’est pas toujours facile. L’an dernier, leur départ vers la Floride ne s’est pas déroulé comme prévu …

 «On s’est ramassé sur une petite route de campagne et un moment donné on a pris un petit tunnel et on a arraché le toit», se souvient-t-il.

Par contre, les bénéfices de leur mode de vie nomade sont nombreux!

 «On n’a pas d’hiver, on ne connaît pas le six pieds de neige, le moins trente», s’exclame le co-propriétaire du Casse-Croûte Rétro.

«On vit 5 mois en Floride avec des américains, des québécois et on a beaucoup de plaisir!», ajoute sa conjointe.

Une expérience qui s’avère prometteuse pour les tourteaux, qui ne sont pas au bout de leurs rêves!

« On est un couple, on est des amis, on est des amants, on est mari et femme. Ça nous a soudé énormément et s’est rendu qu’on ne peut plus se passer l’un de l’autre», conclut Johanne Harvey.