Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Une première course à la mairie en 40 ans à St-Siméon

Publié le 31 octobre 2017 à 15:43, modifié le 1 novembre 2017 à 09:55

Par: Katerine Roy

Pour une première fois en quarante ans, les électeurs de St-Siméon auront à choisir entre deux candidats à la mairie.

Le vétéran maire Jean-Guy Poirier tira sa révérence de la vie politique. Les conseillers municipaux Denis Gauthier et Denis Drouin tentent tous deux de lui succéder.

C’est dans une ambiance sereine et sans chicane que se déroule la première course à la mairie de St-Siméon, depuis le départ du maire Jean-Guy Poirier.

« C’est une course qui est propre. On fait chacun notre campagne », mentionne Denis Gauthier, candidat à la mairie de St-Siméon.

« J’ai travaillé avec comme conseiller, on avait des dossiers en commun et tout ça. Donc, c’est un collègue », ajoute Denis Drouin, candidat à la mairie de St-Siméon.

Denis Gauthier est conseiller municipal depuis 24 ans et Denis Drouin depuis 8 ans.

« C’est le premier niveau qui est le plus important, selon moi, c’est le niveau municipal. C’est là que le gens ont le plus de force », explique Denis Drouin.

Les deux candidats priorisent le développement résidentiel dans la municipalité et l’arrivée de nouvelles familles.

« Va falloir aussi plus de biens et de services à nos citoyens, ça, c’est très important », ajoute Denis Gauthier.

« J’aimerais ça avoir de quoi pour la jeune famille, on pourrait faire du cinéma le samedi… », propose Denis Drouin.

Le candidat élu succèdera au maire Jean-Guy Poirier qui a été à la tête de la municipalité pendant 40 ans.

« Je vais garder de monsieur Poirier une gestion saine, une bonne administration, pis de la transparence », explique Denis Gauthier.

« C’est un homme qui n’avait pas sa langue dans sa poche », se rappelle Denis Drouin.

Bien que la gouvernance de l’ancien maire ait été appréciée, les candidats apporteront tout de même quelques modifications dans la gestion de la ville.

« Lui avait sa manière, je vais avoir ma manière. Je veux que, dans les réunions municipales, on ait un point à l’ordre du jour où les gens vont être appelés à se prononcer pour favoriser la communication », développe Denis Drouin.

La course à la mairie semble susciter l’intérêt des citoyens de St-Siméon, déjà près de 23% ont usé de leur droit de vote, alors qu’en 2013 seulement 13% avait voté par anticipation. Le jour du scrutin a lieu dimanche 5 novembre.