Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un parc industriel « éclaté » voit le jour dans les Basques

Publié le 23 septembre 2019 à 12:46, modifié le 23 septembre 2019 à 16:21

Par: Fabienne Tercaefs

Le parc industriel régional éclaté des Basques a inauguré cet avant-midi son premier bâtiment industriel à Saint-Clément. Il s’agit d’une opportunité d’affaire pour les petites entreprises.

Stéphane Aubut a démarré son entreprise Service Agri-Robot en 2012 dans son garage à Saint-Clément. Aujourd’hui, son local est trop petit. Il vient de louer un espace au tout nouveau parc industriel régional des Basques dans le village. « Le loyer me coûte 1000 dollars par mois. L’avoir bâtie cette bâtisse-là et la financer avec les règlements et toutes les nouvelles technologies, c’est peut-être 2-3000 dollars que ça m’aurait coûté » explique le patron.

 

Un incubateur d’entreprise

La MRC propose un bail de 3 ans renouvelable aux entreprises, le temps qu’elles développent leurs affaires et qu’elles deviennent potentiellement propriétaires. « C’est sûr que le futur c’est d’être propriétaire. Mais on peut commencer à l’habiter, commencer à roder notre entreprise dedans et quand on vient pour la payer, on est prêt.» ajoute Stéphane Aubut.

Les municipalités qui accueillent ce type de projet espèrent faire revenir les jeunes qui partent étudier. « Ils vont étudier au CÉGEP, ils vont étudier à l’université, ils vont développer leur expertise et souvent on ne les revoit pas. Créer des entreprises comme ça ici, spécialisées surtout, ça nous permet de les récupérer. » confirme le maire de saint Clément, Éric Blanchard.

La MRC, à l’initiative du projet retrouve l’une de ses vocations premières. « Une MRC c’est une coopérative de service, ça n’a pas de juridiction sur les municipalités. (…) Ce qu’on fait présentement avec le parc industriel, c’est ça. On offre à nos municipalités un service de parc industriel. » ajoute le préfet de la MRC des Basques Bertin Denis.

Les taxes prélevées sur le motel industriel éclatées profitent à toute la MRC puisqu’elles sont redistribuées aux 10 municipalités signataires du projet. D’autres parcs devraient être créés à Saint-Jean-De-Dieu et Trois-Pistoles.