Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un marcheur se fait attaquer par un ours

Publié le 25 juin 2020 à 16:26, modifié le 26 juin 2020 à 09:47

Par: Elisabeth Payeur

Un touriste a eu toute une frousse il y a quelques jours aux Grandes-Bergeronnes. Alors qu’il se promenait dans un sentier, l’homme s’est fait attaquer par un ours.

C’est par une journée ensoleillée qu’un marcheur et sa conjointe, tous deux de l’extérieur de la région, se sont fait surprendre par une maman ourse et son petit, il y a une semaine. Francis Bouchard, maire de la municipalité des Bergeronnes, commente: « Il y a un monsieur, normalement du camping dans le B1, qui a entendu crier le monsieur,  puis il est allé à son secours, et c’est lui qui ait monté pour aller avertir à l’accueil d’appeler les secours. »

Ils empruntaient le sentier Morillon, aux Bergeronnes et s’apprêtaient à sortir de l’autre côté du parcours, près du camping Bon-Désir, lorsque l’homme s’est fait attaquer par l’animal. Geneviève Brosseau, du Ministère de la Faune, des Forêts et des Parcs ajoute:  « Du coup il se sont retrouvés entre l’ours et son petit, ce qui a provoqué une réaction de la femelle afin de protéger sa progéniture. »

L’accès au sentier a été interdit temporairement et une cage a été placée dans le boisé, afin de prévenir d’autres incidents. Geneviève Brosseau rappelle les consignes à suivre lorsqu’une situation semblable se produit: « Continuer à respecter les consignes de sécurité face à l’ours noir. Ça veut dire rester calme, évaluer la situation, on recule lentement en gardant l’œil pour connaître le positionnement de l’ours noir. On ne crie pas, on ne fait pas de mouvement brusque. On évite de le regarder dans les yeux et on se retire. L’important, c’est de rester calme. »

On ne craint pas pour la vie de l’homme. Il aurait toutefois subi des blessures au niveau des bras et des jambes.

« Il est hors de danger, depuis le début, parce que les blessures sont superficielles. », dit Geneviève Brosseau.

Le maire rappelle qu’il est exceptionnel qu’une telle attaque se soit produite: « Il n’y a aucun danger, nous n’avons jamais eu de problèmes, puis c’est arrivé à l’ouest, ce n’est pas sur notre site de camping. Donc à ce moment-là nous assurons la sécurité des gens qui viennent camper ici. »