Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un livre sur la légende de Ponik

Publié le 14 novembre 2017 à 17:48, modifié le 15 novembre 2017 à 11:46

Par: Catherine Boucher

À Pohénégamook, la légende de Ponik, le monstre du lac persiste au fil des ans. Martine Latulippe et Fabrice Boulanger se sont inspirés de cette histoire pour créer un livre sur ce mythe.

« Ici, on sent vraiment qu’il y a un attachement à la légende de Ponik », s’exclame Fabrice Boulanger, l’illustrateur. « Le livre parle de la légende oui mais ça parle aussi de faits qui se sont réellement passés, notamment le fait qu’il y a un groupe de Toronto qui est venu faire des sondages à un moment donné dans le lac et qui y ont découvert une masse inexpliquée », ajoute-t-il.

Cette œuvre contribue au rayonnement de la municipalité. Pour Louise Labonté, mairesse de Pohénégamook, c’est toujours un plaisir de lire des œuvres conçues par des gens de la région.

« Nos ancêtres étaient là avant nous alors ça perpétue l’histoire du milieu, le développement, d’où on part pour savoir vers où on s’en va. Ça nourrit l’imaginaire des enfants et des adultes », dit-t-elle.

C’est  ce qu’a fait l’illustrateur Fabrice Boulanger auprès des élèves de l’école primaire Marie-Reine-des-Cœurs, lors d’un atelier de création. Il a profité de l’occasion pour faire passer un messager aux jeunes et les inciter à développer leur créativité. L’illustrateur souhaite ainsi les convaincre de faire ce qui les passionne, coûte que coûte.

Au-delà des apparences, ce livre ne s’adresse pas seulement aux jeunes, puisque la légende interpelle toutes les générations.  Elle fait d’ailleurs échos auprès de nombreux adultes, dont le directeur du Service des Loisirs et de la Culture de la ville, Patrick Cyr.

« Ma mère l’a vu le monstre, c’est ce qu’elle m’a dit avec plusieurs autres personnes qui étaient sur le côté du chemin. Moi j’y crois dur comme fer, puis j’ai plein d’amis qui l’ont vu aussi. Je n’ai pas le choix d’y croire et j’espère un jour que ça va m’arriver à mon tour », avoue-t-il.

Les jeunes du Transcontinental au primaire et au secondaire sont invités à participer à un concours de dessin pour illustrer Ponik! Vous avez jusqu’au 9 décembre pour faire parvenir votre œuvre au bureau municipal.
De plus, le livre Ponik, le monstre du lac est maintenant disponible chez plusieurs libraires du Québec, juste à temps pour les fêtes!