Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Philippe Couillard a passé la journée dans Charlevoix

Publié le 12 juillet 2018 à 17:16, modifié le 12 juillet 2018 à 17:46

Par: Mariane Lajoie

Ça sent de plus en plus les élections au Québec. Dans le cadre de sa tournée estivale en vue du scrutin du 1er octobre prochain, le premier ministre Philippe Couillard est dans Charlevoix aujourd’hui. Il en a profité pour visiter des entreprises de la région.

Philippe Couillard n’as pas chômé, jeudi, lors de son passage dans Charlevoix. Sa journée a débuté du côté de Clermont, chez Fibrotek. Le PDG a pu lui glisser un mot sur son projet d’installer une usine de fabrication de fibre de carbone.

«On peut bien, et on va le faire, les aider pour acquérir plus de machineries, plus d’autonomisation, ce qui va diminuer le besoin en main-d’œuvre, mais ils ont un problème actuellement assez significatif de main-d’œuvre, car ils font des produits de grandes qualités. Ils sont en train de pénétrer des marchés qui sont très fermés. Je parle d’un modèle d’auto très haute gamme dans lequel ils font des composantes en composite. C’est une question de technologie, d’expertise, mais aussi de ressource humaine et d’employés», affirme le premier ministre.

Le premier ministre et la députée Caroline Simard ont ensuite visité l’usine de Saint-Hilarion du Groupe Lebel, qui fait face à quelques défis, à commencer par celui de l’approvisionnement en bois.

«La forêt privée va être une source d’approvisionnement importante et avec l’approvisionnement ils pourraient monter à deux quarts de travail. Le deuxième enjeu, c’est poursuivre les investissements en machineries, en autonomisation. Je viens de parcourir l’usine, ils ont installé des scanners pour optimiser la façon dont le bois est coupé. Ils pourraient aller beaucoup plus loin dans l’efficacité de leur machinerie. Encore là on est prêt à les aider», assure Philippe Couillard.

«Il y a déjà des investissements qui sont faits par le Groupe Lebel, et ça ça démontre que justement, on est dans la bonne direction», se réjouit la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Caroline Simard.

Philippe Couillard a ensuite partagé son dîner avec les maires de la région.

La journée s’est conclue à Baie-Saint-Paul, chez Simard Suspensions, où un financement de 736 000$ a été annoncé, pour permettre à l’entreprise de réaliser deux projets évalués à plus de deux millions de dollars.

«Ce qui nous a permis l’ajout de la chambre agriplast, le développement d’un logiciel qui nous permet d’avoir une plus grande fluidité dans les opérations et aussi l’ajout d’équipements techniques de production comme la tour et la table à découper. J’ai manqué aussi de mentionner le développement d’un produit Hydramist», énumère le PDG, David Tremblay.