Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

L’essence plus cher à Rivière-du-Loup

Publié le 5 décembre 2018 à 18:01, modifié le 6 décembre 2018 à 11:34

Par: Charles Laverdière

Un résident de Saint-Antonin croit que les résidents de Rivière-du-Loup paie trop cher pour leur essence. Le prix de l’essence ordinaire à Rivière-du-Loup est aujourd’hui de 1,13$ le litre. Or, selon de la Régie de l’énergie, le prix moyen devrait s’afficher à 1,02$ le litre.

Depuis plus de 15 ans, Paul-Émile Plourde garde un registre de ses pleins d’essence faits dans diverses stations-service du Québec. De plus, il consulte le site Internet Essence Québec régulièrement. Le site lui permet de voir les différents prix et variations de l’essence. « Quand le prix monte au baril, nous autres le lendemain ou le surlendemain ça monte. Mais quand le baril baisse comme il est baissé présentement, il n’y a rien qui bouge. Il y a de quoi qui ne va pas quelque part » dit l’homme de Saint-Antonin.

Il croit que le problème concerne aussi l’essence suprême. L’écart de prix entre l’ordinaire et le suprême est généralement le même partout au Québec. Cet écart est plus prononcé à Rivière-du-Loup. Aujourd’hui, l’écart entre les deux variétés d’essence était de 15 cents, tandis que dans le reste du Québec, il était de 10 cents.

L’homme de Saint-Antonin soupçonne une collusion entre les stations-service de Rivière-du-Loup afin de garder les prix plus haut. « Il y a sûrement collusion quelque part ici à Rivière-du-Loup. Ça fait plusieurs années que ça dure et ce qui arrive c’est que la majorité du monde ne s’occupe pas de ça. Ce serait important qu’il y ait une enquête de faite pour stabiliser ça. »

La porte-parole de CAA Québec, Annie Gauthier explique que le prix du pétrole est plus haut ici qu’ailleurs à cause de plusieurs facteurs, dont celui du taux de change et celui de l’information. « Les essenceries, les propriétaires vont s’observer, alors si personne bouge le prix du litre, personne change son prix, personne essaie de créer un mouvement à la hausse ou à la baisse. Les autres stations-service dans le même secteur n’ont pas intérêt à monter ou baisser le prix », dit-elle.

Au sein de la population le message est majoritairement le même. Ils aimeraient que le prix de l’essence baisse.

Paul-Émile Plourde avait dénoncé le même phénomène il y a trois ans. Après son intervention, le prix de l’essence avait baissé. Il aimerait obtenir le même résultat cette fois.