Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les traversées de L’Isle-aux-Coudres ont repris : le NM Svanoy est en direction du quai de Pointe-au-Pic

Publié le 9 juillet 2024 à 16:37, modifié le 10 juillet 2024 à 11:04

Par: Alexandre Bergeron

Un autre épisode de la saga des traverses à L’Isle-aux-Coudres s’est déroulé cet avant-midi. Des passagers du NM Svanoy ont fait un détour imprévu, alors que le bateau a subi un bris mécanique.

Les 50 passagers du NM Svanoy sont tous en sécurité et personne n’a été blessé. C’est ce que m’a confirmé le maire de L’Isle-aux-Coudres.

Le navire a accosté au quai de Saint-Joseph-de-la-Rive vers 14 heures. Une expédition d’environ 3 heures pour les personnes à bord.

Le bateau était parti de L’Isle-aux-Coudres vers 11 h avant de subir un bis mécanique une quinzaine de minutes plus tard.

« Il était au quai, quand ils ont quitté, et là, le bris mécanique est arrivé et ils sont partis à la dérive. Donc ils ont été s’encrer à la pointe Est de L’Isle-aux-Coudres pour tenter de réparer le bateau », exprime le maire de la municipalité, Christyan Dufour.

Il renchérit : « ils sont en communication avec la compagnie qui a fabriqué le moteur, donc ils vont travailler pour résoudre le problème, mais je ne peux pas vous en dire plus sur le problème technique qui est arrivé. »

Un problème au niveau du système de propulsion sera à la base de l’incident.

Selon les dernières informations transmises par la STQ, le service de traverse a repris avec le NM Félix-Antoine-Savard. Le NM Svanoy est a accosté au quai de Pointe-au-Pic. On aura plus d’informations demain matin sur son état.

Une autre tuile sur la tête des habitants de L’Isle-aux-Coudres

Six nouvelles journées de grèves ont été annoncées par le syndicat des Métallos pour les employés non brevetés. C’est donc dire qu’il y aura débrayage du 19 juillet à 6 h jusqu’au 25 juillet, mêmes heures.

Le nombre de traversées en fonction durant cette période n’est pas encore connu. Si on se fie à la grève des 21 et 22 juin dernier, on peut s’attendre qu’un seul navire soit effectif.