Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les 3L trouvent encore le moyen de gagner

Publié le 30 novembre 2019 à 23:49, modifié le 30 novembre 2019 à 23:50

Par: Vincent Lanoie

Les 3L ont signé une cinquième victoire de suite en l’emportant 4 à 3 samedi soir au Centre Premier Tech face au COOL-FM de Saint-Georges.

Au premier vingt, l’attaquant Louick Marcotte obtient la première vraie chance de marquer dance ce match, mais il n’est pas en mesure de capitaliser. Le numéro 77 des 3L réussit à se reprendre de la manière qu’il soit quelques instants plus tard en marquant un but qui va lui faire un grand bien. Il s’agit seulement d’un deuxième filet pour lui cette saison. Le COOL-FM passe prêt de niveler la marque en deuxième portion de période, mais Raphaël Maheux voit son tir toucher le poteau.

En 2e période, le meilleur pointeur du COOL-FM Yannick Tifu bénéficie d’une bonne chance de marquer, mais il rate d’une occasion en or de créer l’égalité. Plus tard dans l’engagement, les visiteurs profitent d’un cafouillage des 3L dans leur territoire pour marquer en désavantage numérique. François Ouimet va servir une belle passe à Anthony Verret qui trompe la vigilance de Loïc Lacasse. Par la suite, Louick Marcotte continue à faire sentir sa présence. Il passe près d’inscrire son deuxième du match, mais son tir touche l’extérieur du filet. Les Louperivois réussissent à reprendre les devants lorsque Maxime Villemaire fait habillement dévier le tir passe d’Alexandre Bolduc derrière Adam Russo.

Au troisième vingt, le COOL-FM profite de l’indiscipline des 3L pour ramener tout le monde à la case départ. Étienne Archambault bat Loïc Lacasse d’un lancer dans la lucarne. Les hommes de Benoît Laporte parviennent à reprendre les devants. Le défenseur Michael Novosad marque d’un tir du poignet de la pointe et fait mal paraître Adam Russo qui paraît faible sur la séquence. Le COOL-FM fait toutefois preuve de caractère, alors que les Beaucerons marquent un troisième but avec quelques minutes à faire à la rencontre. Le moment fort de la rencontre survient avec moins de deux minutes à jouer Benjamin Rubin saute sur une rondelle libre et donne la victoire aux siens par la marque de 4 à 3.

«Ça m’a tellement fait du bien de marquer le but à la fin du match pour aider l’équipe à gagner un 5e match de suite après 4 revers consécutifs. Je pense qu’on va continuer sur cette lancée et je suis fier de faire partie de cette équipe», a souligné Benjamin Rubin.

«Le manque de confiance est partie, on joue avec notre hockey moins serré. Quand ça n’allait pas aussi bien que ça, c’est qu’on jouait avec le bâton trop serré et on créait trop de surnombre. Maintenant, on joue du hockey simple, dans nos limites, un jeu rapide et ça nous porte fruit», a mentionné Maxime Villemaire.

«Je suis content, mais c’est certain que j’aurais aimé marquer plus de but, mais je me vais me contenter de ça pour l’instant en espérant que je continue à jouer de cette façon. J’ai joué une belle partie ce soir, j’ai travaillé fort. Je suis content que mes efforts aient payés, puisqu’il y a d’autres parties cette saison que j’avais eu des chances, mais que je ne marquais pas. Ça fait du bien, je regarde en avant et j’oublie cette passe-là», a expliqué Louick Marcotte.

«Depuis que je suis revenu, il y a eu plusieurs changements à l’interne. Je ne peux pas prendre le crédit seul pour la séquence de victoires. L’arrivée de Samuel Lévesque a aidé et de voir un joueur comme Rubin marquer un but important à la fin, ça amène une autre présence. Ça va bien ces temps-ci», a raconté Loïc Lacasse.

«On a trouvé une manière de gagner, même si ce n’était pas la plus belle. C’est ça qui arrive dernièrement, on trouve le moyen de gagner même si les autres équipes reviennent de l’arrière dans le match. En plus avec les bons combats de Lévesque et Murphy, ça met de l’intensité et ça donne un bon match aux partisans, je suis content», a souligné le pilote des 3L Benoît Laporte.

Les 3L joueront leur prochain match vendredi prochain au Centre Premier Tech face aux meneurs au classement général de la LNAH, les Pétroliers du Nord.