Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les 3L se sauvent avec deux points importants en tirs de barrage à Sorel-Tracy

Publié le 7 février 2019 à 22:56, modifié le 7 février 2019 à 22:56

Par: Vincent Lanoie

Les 3L de Rivière-du-Loup sont venus à bout des Éperviers de Sorel-Tracy, jeudi soir, au compte de 4 à 3 en tirs de barrage au Colisée Cardin.

Il faut attendre en deuxième période pour voir une première équipe réussir à marquer dans ce match. Les 3L sont les premiers à briser l’égalité grâce à l’apport de leur deuxième trio. L’attaquant Keven Veilleux inscrit son huitième filet de la saison à mi-chemin dans la partie. La réplique des locaux survient un peu plus d’une minute plus tard quand Maxime Ouimet trompe la vigilance de Guillaume Decelles. La trio de Bellemare-Villemare-Veilleux refait des siennes par la suite, alors que Jonathan Bellemare redonne les devants à son équipe.

En 3e période, les hommes de Simon Turcot se donnent deux buts d’avance quand Janick Asselin ajoute un 14e but à sa fiche personnelle. Les Éperviers vont ensuite faire preuve de caractère. Après avoir vu Anthony Courcelles réduire l’écart à un filet, David Massé inscrit son premier but de la campagne avec moins d’une minute à faire au match pour provoquer la tenue du temps supplémentaire.

La prolongation ne fera aucun vainqueur, c’est donc en tirs de barrage que les deux équipes vont se jouer le point supplémentaire. Après une séance de tirs au but excitantes du début à la fin, Louick Marcotte donne deux points importants à son équipe en déjouant le portier de Sorel-Tracy lors de la 8e ronde des tirs.

Rivière-du-Loup devance officiellement Sorel-Tracy au 2e rang du classement avec ce gain. Guillaume Decelles termine la partie avec 36 arrêts en plus d’avoir arrêté sept patineurs en tirs de barrage.

Les Éperviers pourront obtenir leur vengeance vendredi soir, alors qu’ils rendront visite aux 3L, L’organisation louperivoise profitera de l’occasion pour honorer le seul des trois fondateurs des 3L toujours en vie, Claude Landry, lors d’une cérémonie avec le match.