Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Les 3L ont le vent dans les voiles avec 13 victoires à leurs 17 derniers matchs

Publié le 11 février 2019 à 17:36, modifié le 11 février 2019 à 18:36

Par: Vincent Lanoie

Les 3L ont remporté une quatrième victoire consécutive vendredi dernier. La troupe de Simon Turcot a été sans pitié pour les Éperviers de Sorel-Tracy qu’elle a battus par la marque de 6 à 0. Inspiré par l’hommage rendu au bâtisseur, Claude Landry, Rivière-du-Loup a disputé un match parfait sur toute la ligne.

Au lendemain d’une victoire in extremis en tirs de barrage à Sorel-Tracy, Rivière-du-Loup pouvait poursuivre son ascension au classement de la LNAH. Après une première période sans histoire, la troupe de Simon Turcot a ouvert la machine au deuxième vingt en marquant à cinq reprises. Janick Asselin a été une véritable bougie d’allumage en cumulant 1 but et 3 passes dans cette période. Avec ce gain, les Louperivois s’approchent à cinq points de Thetford Mines au premier rang du classement général.

«On regarde en avant.  Devant nous-autres c’est Thetford Mines et on regarde en avant de nous-autres.  Il va peut-être manquer de temps. On regarde en avant et on veut se rapprocher le plus possible de la première position», a souligné Simon Turcot après le match de vendredi.

Pour la deuxième fois en 24 heures, le portier Guillaume Decelles a été fumant devant sa cage. Après une performance de 36 arrêts jeudi, Decelles a signé son premier jeu blanc de la saison.

«C’était une fin de semaine importante, on avait un match en main sur Sorel-Tracy. Ils nous suivaient au classement, c’était assez serré. On vient de prouver qu’on était une bonne équipe et qu’on va être dur à battre», a souligné Guillaume Decelles.

Après avoir vu le capitaine des Sorelois, Adam Bourque, sauter sur la glace pour s’en prendre à lui, Maxime Villemaire a répliqué de meilleure manière qu’il soit en touchant la cible.

«C’est mission accomplie. On est venus jouer une bonne partie de hockey. Claude Landry était là en plus pour nous faire un bon discours avant le match. Encore une fois, les partisans nous ont donné des ailes», a mentionné le numéro 24 des 3L.

Claude Landry a reçu un bel hommage en lever de rideau. Un moment émotif pour l’homme de 81 ans.

«Je suis très ému et très content. Je remercie le créateur d’être encore ici pour avoir pu effectuer cette mise en jeu, merci beaucoup», a souligné Claude Landry avec beaucoup d’émotions dans la voix.