Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Le libéral Serge Cormier réélu dans Acadie-Bathurst

Publié le 21 octobre 2019 à 21:06, modifié le 23 octobre 2019 à 11:30

Par: Maïka Lammequin

Le candidat libéral et député sortant d’Acadie-Bathurst Serge Cormier a été déclaré élu moins d’une heure après la fermeture des bureaux de vote au Nouveau-Brunswick.

Le député sortant a récolté plus de la moitié des suffrages. Il obtient ainsi un deuxième mandat. Les derniers sondages laissaient pourtant présager une chaude lutte entre le NPD et le Parti libéral.

Dès le début du dépouillement des boîtes de scrutin, un écart s’est tracé entre M. Cormier et les autres candidats : la conservatrice Martine Savoie, le vert Robert Kryszko et contre toute attente, le néo-démocrate, Daniel Thériault.

Il faut rappeler que dans les dernières projections, le candidat du NPD était au coude-à-coude avec le député sortant.

Lundi soir, M. Cormier s’est présenté à son rassemblement, vers 22h, visiblement ému. Des dizaines de personnes l’attendaient impatiemment pour le célébrer. Il a remercié ses électeurs, sa famille, a serré des mains pour finalement quitter les lieux vers 23h.

La popularité et le premier bilan de Serge Cormier auront eu raison des sondages.

« Ça n’a pas été un 4 ans facile, je pense que vous avez suivi, comme moi, les quatre dernières années, on a eu des hauts puis des bas, mais je pense que le travail que j’ai accompli avec les gens de la région, m’a justement aidé à décrocher ce second mandat », a dit M. Cormier.

Serge Cormier a remporté 55,1 % des voix, soit un peu plus de 26 500 votes. Tout juste derrière, on retrouve la conservatrice Martine Savoie qui a récolté 21,5 % des voix, soit 10 344 votes, en troisième le candidat du NPD, Daniel Thériault qui a amassé 14,5 % des suffrages et finalement le vert, Robert Kryszko qui ferme la marche avec 8,9 %.

D’un autre côté, c’est la performance de la candidate conservatrice qui est ressorti du lot.

Si on se fiait aux sondages, la conservatrice devait se classer 4e, mais ce n’est pas ce qui s’est produit lundi soir. Signe qu’il y a un fond conservateur dans Acadie-Bathurst. Mentionnons, que le Nouveau-Brunswick a élu un premier ministre conservateur l’an dernier.

Pour sa part, le néo-démocrate, Daniel Thériault, s’est dit déçu et surpris des résultats du vote.

« Je suis surpris de la performance des conservateurs en fait, c’était présent au début de la campagne ce scénario-là, mais il y a avait des signes qui semblaient dire que ça ne se produirait pas.»

Nous avons tenté de joindre la conservatrice Martine Savoie pour obtenir ses réactions, mais elle n’était pas disponible pour une entrevue.

Lundi soir, son rassemblement avait lieu à Tracadie alors que ceux du vainqueur, Serge Cormier et du candidat du NPD, Daniel Thériault, se tenaient à Caraquet.