Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

La mairesse de Chandler estime qu’on veut sa tête

Publié le 15 septembre 2020 à 17:05, modifié le 15 septembre 2020 à 17:05

Par: Louis-Philippe Arsenault

La mairesse de Chandler croit que des gens veulent sa tête. C’est ce que Louisette Langlois a déclaré hier, lors du conseil municipal où il a été question des manquements pour lesquels elle a été reconnue coupable par la Commission municipale.

Elle a soumis une facture d’avocat de 46 500$ dollars pour les audiences qui se sont déroulées en juillet. La somme totale des procédures judiciaires s’élève maintenant à plus de 106 000$. Les sanctions contre la mairesse seront connues ce jeudi. Le jugement final devrait être dévoilé au début octobre.

«C’est certain qu’on est déçu de la situation, c’est même frustrant, mais un élu a droit à une défense pleine et entière et la municipalité a l’obligation de défendre et de payer pour madame Langlois jusqu’au jugement final, par la suite si le jugement fait état de comportement intentionnel qui ont mené aux manquements la ville pourra peut-être intenter des procédures pour réclamer les frais  », explique le conseiller de Newport et maire suppléant, Bruno-Pierre Godbout.