Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Froid extrême : Janvier ne nous donne pas de répit

Publié le 21 janvier 2022 à 15:30, modifié le 21 janvier 2022 à 21:13

Par: Marie-Michelle Martel

Le froid extrême a frappé nos régions ce matin. Dame nature ne nous donne pas de répit avec ses températures froides depuis le début du mois. Plusieurs courageux se doivent de travailler à l’extérieur, malgré tout.

Le froid n’a pas donné de chance à plusieurs véhicules ce matin. Dès 7 heures, un appel n’attendait pas l’autre chez Remorquage 2000. Le propriétaire de cette entreprise, Alain Boulianne, nous disait avoir reçu plusieurs appels différents.  « Des batteries qui ne fonctionnent pas, des remorquages ainsi que des transports de véhicules. Habituellement, ce sont 2 à 3 remorqueuses qui sont sur la route, aujourd’hui 4 sont en service afin de réduire le plus possible le temps d’attente des clients vu le nombre d’appels élevé ».

Une situation qui est loin d’être inhabituelle ces derniers temps. C’est ce que nous confirme Simon Legault, météorologue pour Environnement Canada : « On a quand même un mois de janvier qui maintenant est sous les normales. Pas un mois record, mais on a eu quelques petites vagues beaucoup plus froides. Donc, ça tire les normales, les moyennes vers le bas. »

CAA-Québec ressent bien les impacts des conditions météo alors qu’un record pourrait être établi. Est-ce qu’ils vont se rendre à 100 000 appels dans le mois? Pour donner une idée encore là, c’était en 2015 la dernière fois qu’ils avaient frappé leur fameux record de 14 700  appels en une seule journée. À ce moment, ils avaient atteint les 100 000 appels. Ils sont présentement en route route vers le même genre de record.

Brigadiers, facteurs et travailleurs de la construction doivent s’adapter aux conditions météo. Voici ce que nous disait un facteur en service ce matin : « C’est souvent plus les extrémités qui sont froides. Pour ce qui est des mains, j’ai la chance de les placer dans mes sacs de courrier. C’est un truc comme un autre. C’est efficace, mais encore là c’est quand même bien aujourd’hui. »

Il n’y a pas de mauvaises températures, que des mauvais vêtements. Alors qu’un citoyen nous a partagé qu’il marche 8 kilomètres par mois peut importe les conditions. Il cache bien sa peau, alors qu’on ne pouvait apercevoir que ses yeux.

Pendant que d’autres comptent les jours avant la fin de l’hiver, on devra s’habituer au froid jusqu’à au moins samedi matin.