Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Des petits déjeuners gratuits au CPE La Licorne

Publié le 15 février 2019 à 13:27, modifié le 15 février 2019 à 13:27

Par: Fabienne Tercaefs

Le gouvernement du Québec et le Club des petits déjeuners ont mis en place un projet-pilote de distribution de déjeuners gratuits dans 15 services de garde de la province.

Il s’agit d’offrir un repas pour les enfants de familles défavorisées.

Le projet a été lancé fin 2018 partout au Québec et il est né d’un constat : certains enfants ne mangent pas le matin. « Quand on part le ventre vide,  on part déjà avec une prise, parce qu’un enfant qui a le ventre vide, ce n’est pas un enfant qui se concentre, ce n’est pas un enfant qui a toutes les chances de réussir donc le projet pilote ben ça visait à essayer de corriger ça. » affirme le Ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

Le ministère a donc fait appel au Club des petits déjeuners qui dispose d’une expertise de 24 années en nutrition scolaire pour distribuer les déjeuners dans les CPE. La Directrice aux programmes du Club des petits déjeuners, pour l’Est du Canada Marie-Josée Lapratte explique : « Les CPE ont 3 choix avec nous. Il y  a une formule où on va leur livrer des denrées. Il y a une formule en soutien financier ou ils peuvent acheter localement les denrées parce qu’ils ont déjà des partenariats, parce qu’ils ont accès à des ressources locales et sinon il y a une formule hybride. »

Au Bas-Saint-Laurent, un seul CPE  a été sélectionné pour le projet : la Licorne à Rivière-du-Loup.  La Directrice générale, Marie-Claude Desbiens nous confirme qu’est est ravie de cette collaboration. « C’est une organisation qui est très très bien rodée. On a été accompagné autant dans la mise en place de l’équipement,  de l’organisation, des menus, donc ça nous a permis d’ouvrir assez rapidement .»

Depuis le 4 février, tous les matins entre 7 et 8 heures, des éducatrices préparent le déjeuner. « Quand le petit déjeuner commence, les éducatrices vont chercher les enfants qui n’ont pas déjeuné. » explique Anabelle Duff, la responsable alimentation du CPE La Licorne. « Ce matin c’était crêpes à la banane. On avait dedans les produits laitiers,  la banane, j’ai aussi utilisé la farine de blé pour les produits céréaliers. » ajoute-elle.

Le projet-pilote va durer 2 ans pour un coût d’1,5 million de dollars. Un bilan sera ensuite produit pour décider la suite à donner au projet.