Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Des conseils pour la période des impôts

Publié le 8 mars 2022 à 14:30, modifié le 8 mars 2022 à 14:30

Par: Mickael Robitaille

C’est la saison des impôts! Il vous reste encore quelques semaines pour déclarer votre revenu.

Chaque situation est unique. L’exercice est parfois complexe et il peut être difficile de s’y retrouver.  Afin d’éviter de mauvaises surprises, cet expert a plusieurs conseils.  « C’est vraiment s’assurer de regarder pour les REER, faire une planification pour voir ce qu’on a eu comme revenu. Des fois les gens ne lisent pas mais il y a toujours des articles qui sorte pour dire ce qu’il y a comme nouveauté comme impôts. » , explique Yvan Lavoie, associé chez Raymond Chabot Grant Thornton à Edmundston.

Certaines dépenses peuvent être ajoutées à notre déclaration de revenus. En les accumulant, on peut sauver beaucoup de sous. « Frais médicaux, il y a beaucoup de choses que les gens ne pensent pas des fois. Les déplacements médicaux pour aller à l’extérieur, exemple pour des rendez-vous médicaux à Moncton ou à Québec. Tout ce qui est dentiste, optométriste, chiro, acuponcteur, tout ce que vous pensez qui est médical, physiothérapeute. »

Le télétravail est maintenant une réalité pour plusieurs. Ceux qui ont déménagé en région peuvent en tirer des avantages. « Il y a beaucoup de retour en région aussi qui se fait à l’heure actuelle. Alors il y a les frais de déménagement. C’est une belle déduction qui existe. » , mentionne M. Lavoie.

Les travailleurs autonomes ont aussi beaucoup de possibilités. « De trouver des dépenses reliées à notre entreprise. Première des choses, conservez vos factures, Des fois c’est des dépenses pour la maison parce qu’on utilise une partie de notre maison pour notre entreprise. Des fois c’est des dépenses automobiles qu’on peut déduire.»

Les étudiants doivent garder l’œil ouvert. « Il  y a des gens qui oublient qu’ils avaient des frais de scolarité dans le passé et qu’ils n’ont jamais déduit parce qu’ils n’avaient pas de revenus suffisamment durant le temps des études et que là quand ils commencent à travailler ils ont le droit de déduire. » , ajoute cet expert de chez Raymond Chabot Grant Thornton.

Par ailleurs, ceux qui ont reçu de la PCU pourraient avoir de mauvaises surprises. « Il y a  des gens qui se font poser des questions sur les montants qu’ils ont déclarés. Alors le gouvernement demande des remboursements. Il y a eu beaucoup de fraudes aussi alors on se rend compte qu’il y a des particuliers qui ont subi de la fraude et il y a des feuillets qui sorte et à ce moment-là qu’ils n’ont pas eu ces revenus. »

La date limite pour produire sa déclaration de revenus est le 30 avril.