Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Découverte d’une capsule temporelle à Bas-Caraquet

Publié le 4 août 2020 à 16:35, modifié le 4 août 2020 à 16:37

Par: Antoine Pelland-Ratté

Des ouvriers ont découvert une capsule temporelle datant de 1904 en construisant la nouvelle église de Bas-Caraquet. Le trésor de la paroisse de Saint-Paul contient d’importantes informations sur la population de l’époque.

Après avoir passé au feu en juin 2018, l’église Saint-Paul de Bas-Caraquet est en train de renaître. C’est en construisant un mur à l’aide de pierres de l’ancienne structure que les travailleurs ont découvert l’artéfact.

«La pierre était trop épaisse pour être mise dans l’église. Il fallait les couper à quatre pouces et demi. Cette pierre-là était marquée le 25 septembre 1904», explique le surintendant du chantier, Roméo Hébert. «On a découvert un livre rembourré dans du papier.»

Le document est en réalité le recensement de la paroisse de Saint-Paul de 1904. «D’après le recensement, il était censé avoir 207 et 1201 paroissiens dans l’église», précise-t-il.

Le surintendant du chantier et sa femme ont reconnu les noms de certains de leurs ancêtres. «Le livre est assez bien fait. Il indique le père, la mère avec l’âge, et après ça il met les enfants avec l’âge, dit-il. C’est de même qu’on a découvert qu’on avait de la descendance.»

Une belle découverte pour Roméo Hébert, qui se sent impliqué dans l’exercice de conservation de l’artéfact. En cherchant l’aide d’un conservateur, il a été référé à Fredericton. «Il faut que j’amène le livre là. Eux, ils vont l’évaluer puis ils vont nous dire combien ça va coûter pour le restaurer. Alors là, j’attends de monter à Fredericton, à moins que quelqu’un de la paroisse aille monter avec le livret.»

L’évêque de Bathurst, Daniel Jodoin, qualifie cette découverte d’un véritable trésor. Selon lui, l’installation de capsules temporelles à l’intérieur de monuments est plutôt commune. «Ça peut être une église, un hôtel de ville, un hôpital ou une école par exemple. […] Une capsule temporelle, c’est une boîte où on met les objets qui sont significatifs de l’époque. Ça peut être des pièces de monnaie, des photos, des documents», explique-t-il.

Une nouvelle capsule temporelle a été installée derrière la première pierre bénite de 1904. L’évêque de Bathurst espère qu’elle sera découverte par les générations futures.