Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Crimes sexuels sur des mineures : Léopold Lévesque écope de deux ans de prison

Publié le 6 février 2020 à 12:02, modifié le 6 février 2020 à 17:27

Par: Fabienne Tercaefs

Léopold Lévesque, cet ex-enseignant de la polyvalente de Cabano, a été condamné à une peine de 2 ans moins 1 jour de prison pour des accusations de nature sexuelle sur des mineures. La sentence a été rendue ce matin au palais de justice de Rivière-du-Loup.

L’homme est resté impassible à l’énoncé de sa sentence. Pendant un peu plus d’une demi-heure, la juge Janick Poirier a repris les faits reprochés à l’homme de 76 ans anciennement de Saint-Marc-du-Lac-Long.

Léopold Lévesque a plaidé coupable à 4 chefs d’accusation sur 6 victimes durant une période de 40 ans, de la fin des années 70 à 2017. Il s’agit d’attouchements de nature sexuelle sur des enfants et des adolescentes.

À la lecture des faits, l’accusé n’a manifesté aucune émotion tandis que dans l’audience, sa conjointe s’est effondrée et est sortie de la salle. Les victimes étaient aussi très ébranlées. L’une d’entre elles a également quitté son siège.

Faible risque de récidive

Sans minimiser l’impact des actes sur les victimes, la juge a affirmé tenir compte du faible risque de récidive de Lévesque, de l’absence d’antécédents et de son âge pour prononcer la condamnation de 2 ans moins un jour de prison.

«Le ministère public demandait 30 mois. La Défense quant à elle demandait une courte période d’emprisonnement à purger de manière discontinue ainsi que de l’emprisonnement avec sursis. Alors dans les circonstances, le tribunal a lancé un message clair quant aux infractions en matière d’ordre sexuel. Dénonciation et dissuasion doivent primer », a expliqué Me Marie-Laurence Rondeau, procureure de la Couronne.

Les victimes en colère

Les victimes se sont dites déçues de la sentence. Elles n’ont pas souhaité s’exprimer à la caméra. L’un de leurs proches a affirmé à CIMT Nouvelle que  » Lévesque a tué des familles, ce n’est pas cher payé « .

Léopold Lévesque est sorti du palais de justice de Rivière-du-Loup menottes au poignet pour être emmené directement à la prison de Rimouski. Il est inscrit au fichier des délinquants sexuels. À sa sortie de prison, il sera soumis à une probation de trois ans et devra éviter tout contact avec ses victimes et avec des mineurs de moins de 16 ans.