Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Chemin de fer : lentement mais sûrement

Publié le 3 janvier 2019 à 16:40, modifié le 3 janvier 2019 à 17:49

Par: Louis Laflamme

En ce début d’année, la Société du chemin de fer de la Gaspésie fera du remplacement des deux ponts à Cascapédia-St-Jules sa priorité.

En plus de fonctionner à plein régime, la Société se dit confiante quant à l’achèvement des travaux. Toutefois, l’un des principaux mots d’ordre demeure de faire les choses une à la fois.

«On sait que pour 2019, la priorité c’est les deux ponts à Cascapédia-St-Jules. Ça va prendre le temps qu’il faut », affirme le président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé.

Avec une fin de 2018 encourageante, la Société du chemin de fer de la Gaspésie peut entamer 2019 avec optimisme. « Le ministre des Transports et le premier ministre, qu’on a rencontrés un petit peu avant Noël à Gaspé, nous ont réaffirmé que l’objectif du gouvernement de la CAQ c’était de rendre le train le plus rapidement possible à Gaspé, et qu’il allait mettre les sous nécessaire », avance Éric Dubé.

Avec optimisme, certes, mais Éric Dubé demeure réaliste quant au respect des échéanciers.

«On a une réalité au Québec, dans la construction, dans ces travaux là, il y a des délais. Malheureusement, on voudrait tous que ça aille plus vite », ajoute le président de la société.

Pas de passager avant trois ans

Bien que les travaux aillent bon train, les passagers, pour leur part, devront prendre leur mal en patience.

Le remplacement des deux ponts de Cascapédia-St-Jules est nécessaire pour acheminer le ciment jusqu’à la cimenterie à Port-Daniel. Il l’est aussi pour pouvoir ramener le train passager, mais Éric Dubé ne prévoit pas la mise en œuvre de ce service avant trois ans.