Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Bientôt une maison de soins palliatifs en Gaspésie!

Publié le 31 mai 2022 à 16:03, modifié le 31 mai 2022 à 16:03

Par: Roxanne Bisson

Le Docteur Simon Prévost parcourra 7800 kilomètres en vélo au profit de la Maison de soins palliatifs de la Baie-des-Chaleurs. La grande traversée, du Yukon à New Richmond, commencera en début juillet. Plus de 4 millions de dollars devront être amassés pour mener à terme le projet d’offre de soins palliatifs.

« Mon projet consiste à partir du Yukon, donc du soleil de minuit, pour arriver à la Baie-des-Chaleurs »

– Simon Prévost

 

La Grande Traversée de Simon, c’est le défi que s’est lancé le Dr Prévost. Il parcourra 7800 kilomètres à vélo. L’objectif, récolter 100 000 dollars pour la Maison de soins palliatifs de la Baie-des-Chaleurs. Un projet qui lui tient particulièrement à cœur. « La fin de vie est un moment aussi important, entre guillemets, tant qu’à moi, que le début de la vie », affirme le médecin de famille.

 

Depuis la fermeture de la Maison le Radeau, à Pabos Mills, il n’y a aucune maison de soins palliatifs en Gaspésie. Le projet répondra à un besoin important. Renée-Claude Martel, chargée de projet de la Maison de soins palliatifs réitère l’importance d’offrir ces services : « On souhaite un environnement clame, chaleureux, pour les personnes qui vont venir séjourner dans la maison. Dans le fond, c’est tellement important qu’on quitte avec nos proches. Peut-être aussi qu’il y en a qui vont venir qui seront seuls. Ce sera à nous de les accueillir jusqu’à la fin ».

 

La maison de 4 lits offrira gratuitement ses services à la population. En plus d’accueillir des patients en fin de vie, la maison offrira des services à leurs proches. « Comme on l’a mentionné, il y a des gens qui vont venir vraiment avec un pronostic de 3 mois et moins. Mais il y a des gens aussi qui vont pouvoir venir en répit », explique Mme Martel.

 

Le gouvernement subventionnera une partie des frais reliés aux soins. Toutefois, le projet nécessite un financement initial de 4 à 4,5 millions de dollars pour être mené à terme. La contribution de la communauté est essentielle, selon Amy Chloé Bernard : « C’est sûr que c’est un projet d’envergure. On veut aller chercher le plus possible, mais c’est vraiment un mouvement de population qu’on veut aller chercher, que tout le monde s’implique ».

 

Pour encourager le Dr Prévost, les citoyens peuvent acheter des kilomètres sur le site grandetraverseedesimon.com. « L’idée est venue que, bon, acheter des kilomètres : vent de face, vent de dos, en montant ou en tout cas, peu importe. Mais il faut acheter des kilomètres », demande le médecin.

 

D’autres activités de financement se succéderont dans les 3 prochaines années. Entre autres, un tournoi de golf sera tenu le 8 juillet prochain à Carleton-sur-Mer.