Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Autoroute 85 : vente à l’encan de maisons à Saint-Honoré

Publié le 15 avril 2019 à 16:50, modifié le 15 avril 2019 à 16:50

Par: Fabienne Tercaefs

Les travaux de la dernière phase de l’autoroute 85 ont repris entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha ! Ha !. Les acquisitions des derniers terrains sont en cours. Une vente à l’encan a eu lieu vendredi à Saint-Honoré.

Ils étaient près d’une cinquantaine de personnes vendredi en bordure de la route 185 pour la vente d’une des maisons. Beaucoup de contracteurs et des particuliers venus chercher la bonne affaire. « Des fois tu peux pogner un bon deal, un bon bargain» expliquaient certains. «Je suis venu pour le prix premièrement, et puis pour avoir une chance de partir dans la vie avec une maison. » affirmait un jeune homme venu avec sa conjointe.

Parmi l’assistance,  l’ancien propriétaire de la maison. Lionel Rossignol vit maintenant à Saint-Antonin. Il a été exproprié de sa résidence en septembre dernier après 14 ans d’attente. Vendredi, il est revenu une dernière fois : « Je suis venu par curiosité et puis voir vraiment ce qu’il en est, l’état de ça, parce que je sais qu’il y a eu du saccage dedans. Le dernier sentiment, c’est de faire un dernier adieu tout simplement. »

Lionel Rossignol refuse de nous dire combien il a touché du ministère des Transports pour sa maison, mais il est un peu amer : « Aujourd’hui les vraies valeurs humaines, on ne les a plus vraiment. C’est pas le sentiment d’argent et puis tout ça. Moi je veux que la route avance, mais c’était un lien d’attachement. Moi j’ai été élevé ici, j’ai 58 ans et j’ai été élevé ici. Ça c’était la maison à ma mère. »

Sa résidence a été vendue au prix de 15 500 $ à l’encan. L’argent revient au ministère des Transports .« Les sommes qui sont perçues lors d’une vente à l’encan sont encaissées au fond des réseaux des transports terrestres. C’est de l’argent qui peut revenir au niveau de l’A85 comme c’est de l’argent qui peut être utilisé ailleurs sur le réseau routier du Québec. » explique Sophie Gaudreault, Porte-parole du ministère des Transports.

Pour la phase 3 des travaux, le ministère doit acquérir 260 terrains ou maisons. Aujourd’hui 92 dossiers sont réglés et 160 autres sont en cours. Les travaux pour le tronçon de Saint-Honoré ne débuteront pas avant 2022.