Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

3L : Gabriel Slight excité à l’idée de jouer chez lui

Publié le 28 août 2018 à 18:00, modifié le 28 août 2018 à 18:00

Par: Vincent Lanoie

Il s’agit d’un retour au bercail pour le Louperivois de 23 ans. Après avoir pris la décision de délaisser le hockey universitaire, Slight veut maintenant devenir un élément clé des 3L pour la prochaine saison.

En 2012, Gabriel Slight avait quitté la région pour poursuivre sa carrière dans les rangs juniors. Aujourd’hui, c’est avec un sentiment bien spécial que l’ancien des Albatros du Collège Notre-Dame renouera avec ses propres partisans.

«C’est ma ville, puis je connais beaucoup de gens qui vont venir me voir jouer. Déjà quand je me promène dans les rues, les gens sont excités de venir me voir jouer. », a-t-il mentionné.

Après avoir été repêché en 5e ronde par les 3L en 2017, l’ailier a commencé à se remettre en question par rapport à sa carrière.

«Si ça n’avait pas été ici à RDL probablement que je jouerais encore universitaire. Ce n’est pas une cachette pour moi de venir ici à RDL, qui est une place d’hockey, ça l’a penché dans la décision.»

Après deux saisons avec l’Université de Trois-Rivières, Slight avoue qu’il s’ennuyait de l’ambiance d’un aréna plein à craquer.

«Dans un bel aréna comme ça c’est quelque chose qu’on n’avait pas nécessairement au niveau universitaire. J’ai hâte de revivre ce que j’ai vécu au niveau junior avec 2000-3000 personnes dans les gradins. De pouvoir marquer un but et célébrer avec les gens ici», a expliqué l’ancien attaquant des Huskies de Rouyn-Noranda , des Cataractes de Shawinigan et des Voltigeurs de Drummondville.

Par le passé, l’homme de 23 ans a assisté à des parties des 3L.

«C’est sûr que veut veut pas être à RDL c’est un incontournable le vendredi ou le samedi soir. J’ai eu la chance quelque fois de venir comme l’année que les 3L étaient en finale. Avec l’aréna bien plein, ça m’a donné encore plus le goût de venir jouer ici.», a souligné Slight.

Le directeur général, Karl Boucher, estime que son nouvel attaquant saura bien s’adapter au calibre de jeu de la Ligue.

«C’est un gars qui va cadrer dans notre équipe. Il peut s’impliquer physiquement et il peut contribuer offensivement aussi», a mentionné Boucher lors d’un entretien téléphonique.

«En 2016, Gabriel Slight était ici même dans les gradins lorsque les 3L avaient soulevé la Coupe Vertdure. Il veut maintenant revivre ce moment sur la patinoire du Centre Premier Tech.»