Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

135 millions de plus pour le rail gaspésien

Publié le 25 février 2020 à 15:59, modifié le 25 février 2020 à 15:59

Par: Etienne Malouin

Le gouvernement du Québec injecte 135 millions supplémentaires pour le prolongement du rail gaspésien. Une annonce de la ministre Maire-Eve Proulx qui en a surpris plus d’un ce matin à Gaspé.

Le montant annoncé ce matin par la ministre Marie-Eve Proulx s’ ajoute aux 100 millions déjà existant pour monter la somme totale à 235 millions de dollars pour ramener le train jusqu’à Gaspé . Le président de la Société du Chemin de fer de la Gaspésie est extrêmement satisfait de cette contribution supplémentaire. Lui qui ne s’attendait aucunement à cette annonce.

« On est bien heureux d’apprendre qu’il s’ajoute 135 millions pour le chemin de fer. Qui va être surtout pour le tronçon 2 . En même temps, ce gouvernement-là maintient sa ligne de remmener le train le plus rapidement possible jusqu’à Gaspé », mentionne Éric Dubé.

« Donc on veut vraiment accélérer les travaux. On veut s’assurer qu’il y ait assez de fond pour que la transformation s’opère et que ce soit fonctionnel  en 2025 », ajoute la ministre Marie-Eve Proulx.

Toutefois, cette somme supplémentaire ne permettra pas d’obtenir des délais plus rapides pour la réalisation des travaux. Le tronçon numéro 2 du projet devrait être complété en 2022. Pour ce qui est du 3e tronçon qui s’étend de Port-Daniel jusqu’à Gaspé, les appels d’offres seront lancés dans les prochains jours.

« Le tronçon 3 est prévu jusqu’à Gaspé en 2025. Mais il y a un petit bout entre Gaspé et Percé pour favoriser le train touristique, on va le remettre en fonction en 2024 », explique Mathieu Grondin, du ministère des Transports du Québec.

Le montant annoncé permettra aussi d’assurer une qualité de travaux optimale pour faire perdurer le nouveau rail. La société de chemin de fer souhaite optimiser les installations.

« L’objectif final du dossier c’est de raviver la voie nous c’est de la ramener à 286 000 livres. C’est le maximum de charge. Pour être capable aussi d’avoir le transport de passagers », ajoute Éric Dubé.

La ministre Proulx a aussi annoncé ce matin 169 millions pour le transport routier et aéroportuaire. Le grand total pour les deux prochaines années s’élève donc à 307 millions en transport. Une augmentation de 47% pour la région de la Gaspésie et les îles en comparaison avec les dernières années.