Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Yujin Wu déclaré coupable de fraude, de tricherie et de recel au Casino de Charlevoix

Publié le 7 février 2019 à 11:16, modifié le 7 février 2019 à 15:47

Par: Mariane Lajoie

Le dossier de Yujin Wu, cet Australien de 24 ans qui avait été arrêté en juin 2017 au Casino de Charlevoix est revenu en Cour, ce matin, pour en connaître la sentence. Il a été déclaré coupable de fraude, tricherie et recel.

Yujin Wu n’était pas présent, ce matin, au palais de justice de La Malbaie. C’est donc en direct de Québec, par vidéo-conférence, qu’il a appris qu’il était reconnu coupable de fraude, tricherie et de recel pour ses deux visites au Casino de Charlevoix.

«Toutefois l’arrêt des procédures a été ordonné sur les chefs de tricherie et de recel. L’infraction qui demeure est celle de fraude, de 52 174$. Wu avait joué, lors de son séjour au Casino de Charlevoix, plus de 1000 parties. Les gains étaient constants. Plus monsieur jouait, plus les gains augmentaient», explique le procureur de la Couronne, Me Pierre-Olivier Bilodeau.

Les applications qu’utilisait l’ingénieur électronique australien, de prédictions de résultats et de métronome, étaient illégales.

«Il utilisait deux téléphones cellulaires, ainsi qu’une oreillette de type Bluetooth, qui lui transmettait de l’information, alors qu’il jouait. En effectuant des manipulations sur son appareil cellulaire, une information lui était transmise dans l’oreillette. Une prédiction était faite relativement au chiffre qui allait sortir à la roulette. Et cette prédiction, sans être à 100%, lui permettait d’augmenter assez substantiellement ses chances», ajoute-t-il.

À la roulette électronique, au Québec du moins, aucune aide électronique n’est légale.

De son côté, Loto-Québec a tenu à souligner le travail du personnel de la sécurité du Casino et de Loto-Québec, de même que celui des intervenants impliqué au dossier, en rappelant que la tricherie est tolérance zéro dans ses établissements.

«La tricherie au jeu est un article qui a fait l’objet de très peu d’interprétation par des tribunaux dans le passé. Mais pour ce qui est du jeu de roulette, les objets qui sont permis à un utilisateur, sont papier et crayon.»

Yujin Wu sera de retour au palais de justice de La Malbaie le 25 mars prochain, pour les représentations sur sa sentence.

Il avait été déclaré coupable, en mai dernier, de possession de fichiers de pornographie juvénile. Sa peine a déjà été purgée, il est donc présentement en liberté. Toutefois, son passeport australien a été saisi, il doit donc rester au Canada jusqu’à la fin des procédures.