Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Violence sur une femme : Daniel Légère déclaré coupable

Publié le 2 décembre 2019 à 20:22, modifié le 3 décembre 2019 à 16:14

Par: Raphael Brouillette

Le procès Daniel Légère a connu son dénouement lundi soir. Le jury a déclaré l’homme de 59 ans coupable de deux des trois chefs qui pesaient contre lui au terme de sept heures de délibération.

C’est vers 20:00 (heure locale) que la présidente du jury s’est levée afin de rendre le verdict. Sur le premier chef de voies de fait graves, l’accusé a été déclaré coupable à des accusations réduites de voies de fait causant des lésions corporelles. Pour le deuxième chef de séquestration, il a été déclaré non coupable. Enfin, les 7 femmes et 5 hommes l’ont trouvé coupable d’agression sexuelle.

L’accusé a très mal réagi à l’annonce du verdict, car il ne s’attendait pas à prendre directement le chemin du pénitencier. Il s’est levé et a haussé le ton envers le juge Zoël Dionne lui disant qu’il « s’était fait pogner dans un piège ». Quatre shérifs ont dû intervenir pour envoyer Daniel Légère dans le box des accusés afin de le calmer. Pendant de longues minutes, il s’adressait au juge visiblement sonné par le verdict. Il l’implorait de ne pas l’envoyer en prison, mais en vain.

La victime et sa famille soulagées

La femme qui a été victime de la violence de Daniel Légère entre 2008 et 2010 s’est effondrée en larmes quelques secondes après le prononcé du verdict. Émue, elle nous a mentionné que « justice est enfin rendue ». Sa famille venue la supporter semblait soulagée de la fin de ce cauchemar. Ils pouvaient enfin sourire après une semaine de procès éprouvante.

L’accusé sera détenu jusqu’à son retour en cour le 15 janvier prochain. Il connaîtra alors sa sentence.