Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Ville de Rivière-du-Loup: Une facture plus salée pour l’entretien ménager

Publié le 24 janvier 2023 à 17:29, modifié le 24 janvier 2023 à 17:39

Par: Allyson Dubé

Les coûts ont explosé pour l’entretien ménager des infrastructures de la Ville de Rivière-du-Loup. Selon le dernier appel d’offres, la facture 2023 à 2026 pourrait grimper à 1,3 million de dollars.

De la poussière. Des taches. Ça nécessite un bon coup de serpillère. En 2022, cela coutait 217 000$ à la Ville pour ces 5 bâtiments. Maintenant, avec la seule soumission reçue, 305 000 $ seraient nécessaires pour le même service.

«C’est tu les coûts des produits utilisés pour faire les nettoyages, la pénurie de main, d’œuvre doit faire en grande partie de ça.», estime le maire de Rivière-du-Loup, Mario Bastille.

Une augmentation qui surprend aussi l’entreprise Ta super équipe, qui effectue de l’entretien ménager.

« C’est sûr que y’a eu des augmentations sur l’essence, mais en même temps, l’augmentation a déjà été faite sur les produits qu’on achète. Fais qu’une augmentation considérable, je ne peux pas voir le lien. », de dire Alexandre Lévesque Soucy, propriétaire de Ta super équipe.

«On sait que les coûts pour la main-d’œuvre ont quand même monté énormément, parce que les entreprises ont de la misère à se trouver des travailleurs, donc ils veulent les garder, donc ils les paient plus cher.», croit le maire.

Jusqu’au 4 septembre 2023, un employé d’une compagnie d’entretien ménager doit être payé au moins 19,97$ selon le comité paritaire. Il appartient ensuite au propriétaire de payer plus leurs employés.

« Y’a toujours moyen de rectifier ses prix pour être un petit peu plus bas. », pense Alexandre Lévesque Soucy.

Maintenant, les élus évaluent leurs options.

«Est-ce qu’il pourrait y avoir des bâtiments faits par des employés municipaux, est-ce qu’après ça on aurait une partie qui serait au privé? C’est tout ce qu’on veut regarder aussi de notre côté. Est-ce que ça pourrait être 2 fois 3 fois semaines au lieu de ça. Faut trouver un moyen de faire baisser les coûts. », juge Mario Bastille.

Rivière-du-Loup pourrait prendre exemple sur le fonctionnement de l’entretien ménager de d’autres municipalités.

«C’est une personne qui est engagée à la ville qui fait sa direct à l’interne. Pour l’instant on n’a pas du tout de problème à ce niveau-là. C’est une personne efficace, pas de problème, on n’a pas envisagé de faire faire ça à l’externe.  », explique Philippe Guilbert, maire de Trois-Pistoles.

La Ville de Rivière-du-Loup se laisse 3 mois pour voir à la meilleure façon de faire le ménage.