Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Une réouverture des frontières du N.-B. en juillet ?

Publié le 18 mars 2021 à 16:01, modifié le 18 mars 2021 à 16:01

Par: Derek Dubé

Les restrictions aux frontières du Nouveau-Brunswick pourraient être levées au début du mois de juillet. Cette déclaration du premier ministre Blaine Higgs encourage le secteur touristique de la Péninsule acadienne qui a été éprouvé par les nombreuses restrictions sanitaires l’an dernier.

Blaine Higgs a déclaré mercredi qu’il s’attend à une réouverture de la frontière du Nouveau-Brunswick pour l’ensemble du pays dès juillet, si 75% de la population néobrunswickoise est vaccinée. Cette annonce survient à un très bon moment pour les propriétaires de chalets et le réseau hôtelier.

« Si Blaine Higgs décide d’ouvrir les frontières à l’ensemble du Canada, c’est sûr qu’on va en tirer profit. Déjà qu’on a reçu une bonne clientèle l’année passée, de gens du Nouveau-Brunswick qui sont venus dans le Nord pour la première fois. Ces gens vont être rappelés à revenir » a déclaré le directeur général de la Villégiature Deux Rivières de Tracadie, Martin Albert.

Avant même que la possibilité que les frontières puissent rouvrir, plusieurs personnes appelaient déjà pour une réservation.

« Ça fait deux que je te dirais qu’on a commencé à voir une hausse dans les appels et dans les réservations pour la fin juillet, début août où c’est pratiquement complet. C’est vraiment très prolifique à ce niveau-là » a constaté Martin Albert.

Tourisme Péninsule acadienne admet que la dernière saison a été éprouvante, mais le retour des visiteurs sera bénéfique pour l’entièreté de la région.

« Avec une ouverture possible, on va se croiser les doigts que ça fonctionne et que ça reste surtout. C’est sûr et certain que ça va faire vraiment du bien à l’industrie touristique » a expliqué le coordonnateur marketing pour Tourisme Péninsule acadienne, Julien Haché.

En temps normal, 70% des touristes proviennent du Québec. Cependant, à leur grande surprise, la population du Nouveau-Brunswick a répondu présente l’an passé, afin d’amoindrir les pertes.

« On sait que souvent, les gens du Nord vont souvent dans le Sud, mais on ne savait pas si l’inverse allait se faire. On fait des publicités ciblées dans ces régions via les médias sociaux et ça tiré profit je te dirais » a précisé le directeur-général de la Villégiature.

Malgré l’incertitude quant à la campagne de vaccination, Julien Haché assure que l’industrie touristique est prête pour la prochaine saison.

« Peu importe les décisions de gouvernement du côté des règles sanitaires, c’est sûr et certain qu’on aura une saison touristique, que ça soit avec les Québécois qu’on aimerait vraiment avoir chez nous ou même comme c’est le cas présentement avec seulement des gens du Nouveau-Brunswick » a indiqué Julien Haché.

L’ouverture de la frontière néo-brunswickoise assurait une meilleure saison touristique pour la Péninsule acadienne. Entre-temps, plusieurs établissements accumulent les réservations en espérant le retour des visiteurs cet été