Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Une première défaite en temps réglementaire en huit matchs pour les 3L

Publié le 28 décembre 2018 à 23:24, modifié le 29 décembre 2018 à 00:18

Par: Vincent Lanoie

Les 3L de Rivière-du-Loup ont subi un revers de 4 à 1 face aux Pétroliers du Nord vendredi soir au Centre Premier Tech.

Au premier vingt, les deux équipes s’échangent plusieurs chances de marquer, mais c’est finalement les Pétroliers qui sont les premiers à s’inscrire à la marque. L’ancien des 3L, Étienne Archambault, est laissé sans couverture dans l’enclave et va en profiter pour marquer sur réception. Par la suite, à son premier match contre son ancienne équipe, Nicolas Corbeil accepte une belle entremise d’Hugo Carpentier pour lui-aussi marquer d’un puissant tir sur réception lors d’un jeu de puissance. Les 3L finissent par réduire l’écart quand le capitaine Jean-Philip Chabot pousse la rondelle entre ses jambes en étant dos au jeu dans le filet. Il s’agissait de son 7e but marqué cette saison.

En 2e période, les hommes de Simon Turcot vont obtenir de bonnes occasions de créer l’égalité, mais à chaque fois, le gardien Mathieu Dugas parvient à freiner les menaces.  Les partisans louperivois retiennent ensuite leur souffle quand le défenseur Julien Brouillette et Marc-André Tourigny entre en contact genou contre genou. Tourigny s’en tire bien, mais Brouillette est puni, lui, pour deux minutes sur la séquence. Pour la 2e fois dans cet affrontement, les Pétroliers touchent la cible sur leur jeu de puissance. Le capitaine des Pétroliers, Francis Desrosiers, s’empare d’un disque libre dans l’enclave pour marquer. C’était  3 à 1 après deux périodes de jeu.

Au dernier tiers, le cerbère des Pétroliers continuent à accumuler les arrêts clés. Dugas terminera la rencontre avec 34 arrêts. La troupe de Martin Daoust ajoute un troisième but avec l’avantage d’un homme dans les derniers instants du match pour se sauver avec une victoire de 4 à 1.

«Les punitions qu’on a eu, ce n’était pas toutes de bonnes pénalités et on a payé pour et ça fait longtemps qu’on en parle. Ça fait longtemps qu’on en parle qu’on prend beaucoup de pénalités, mais on ne pourra pas toujours s’en sauver comme ça. En même temps, c’est une petite leçon, ça allait bien depuis un bout», a mentionné l’entraîneur-chef des 3L, Simon Turcot, après le match.

«Ça n’a pas été le résultat qu’on espérait. On a connu un lent début de match. On n’a pas joué un mauvais dans l’ensemble, mais on a raté beaucoup de chances», a expliqué l’attaquant Jonathan Bellemare, qui disputait un premier match devant ses nouveaux partisans.

«On a eu de la difficulté à avoir du rythme. Je ne veux pas mettre ça sur la faute du temps des Fêtes, mais je pense que des deux côtés il manquait un petit peu d’énergie. Les Pétroliers ont réussi à capitaliser sur leurs chances, contrairement à nous», a souligné le défenseur, Mathieu Leduc, qui jouait sa toute première rencontre avec les 3L.