Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Deux annonces d’aide financière au Kamouraska

Publié le 28 juin 2019 à 12:38, modifié le 28 juin 2019 à 16:42

Par: Amélie Paquette

La ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx a procédé, ce vendredi, à deux annonces d’aide financière pour les municipalités de Saint-Joseph et de Saint-Germain au Kamouraska.

Une nouvelle caserne de pompiers à Saint-Joseph

Dans le cadre du programme Réfection et construction des infrastructures municipales, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation octroie une aide financière d’un peu plus de 600 000$ pour la réalisation du projet. La municipalité de Saint-Joseph complète le reste du financement. Cette nouvelle infrastructure représente un investissement total de 878 000$.

L’annonce a été applaudie par la mairesse Nancy Lapierre et le directeur du service incendie Robin Laplante. L’état désuet de l’ancienne bâtisse pouvait compromettre la sécurité des services. Il s’agit donc «  d’un gros plus. Je suis très content que les paliers de gouvernements aient contribué. Ça va amener la commodité, la sécurité. Disons que ça permet une certaine pérennité du service incendie également. », souligne Robin Laplante.

Par ailleurs, Marie-Eve Proulx a rappelé l’importance d’investir dans les projets d’infrastructures municipales, comme celui-ci : « Au Québec, la ruralité a été abandonnée dans les dernières années. Notre objectif, c’est de réinvestir à ce niveau-là pour assurer des services de qualité, des services sécuritaires également comme on le  voit ici à Saint-Joseph-de-Kamouraska.»

2,9 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts de Saint-Germain

La ministre a officialisé le début des travaux d’aqueduc et d’égout à Saint-Germain. En compagnie du maire de la municipalité, Daniel Laplante, la politicienne a réalisé une pelletée de terre symbolique.

Elle a également profité de son passage pour confirmer un soutien financier de près de 2,9 M$ par le gouvernement pour la modernisation des infrastructures. Ce montant servira à la mise en place de réseaux d’égouts domestique et pluvial, à la construction d’une station d’épuration ainsi qu’au remplacement du réseau d’aqueduc.

La population de Saint-Germain aura dû patienter pendant presque huit années pour voir l’aboutissement d’une telle construction. « C’est plus qu’un soulagement. » pour le maire de Saint-Germain. Daniel Laplante ajoute que « sans l’aide financière, on n’aurait pu réaliser ces travaux. C’est plus de 80, 85 % d’aide financière. »

Le coût total des travaux est de 4,6 M$. Il faudra un peu plus de 12 semaines pour mener à terme ces améliorations.