Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Une famille de Cacouna lance un appel à la générosité

Publié le 25 février 2022 à 16:57, modifié le 1 mars 2022 à 17:35

Par: Marianne Langlois

Les malheurs se succèdent pour un couple de Cacouna. Suite à un grave accident, la famille peine à joindre les deux bouts. Elle demande de l’aide pour traverser cette difficile épreuve.

Le conjoint d’Audrey aidait un voisin lorsqu’il a fait une chute qui lui a causé une grave blessure à la jambe. Huit mois plus tard, le père de famille a dû être amputé. Les évènements des derniers mois ont été très éprouvants: « C’est vraiment étrange et difficile de se retrouver dans une situation comme ça. On y pense beaucoup, moi je fais beaucoup d’anxiété alors ça n’aide pas.», ajoute la mère de famille.

Depuis juin, la famille de six ne vit qu’avec un salaire. Aucune prestation n’est versée à Martin puisqu’il ne s’agit pas d’un accident qui a eu lieu au travail ou sur la route. Seule une aide minime de la RAMQ leur sera offerte: « On essaye qu’ils manquent de rien, mais ça devient difficile », souligne Audrey Ouellet.

La famille a eu recours à une banque alimentaire, mais les dettes ne font que s’accumuler. Vicky Ouellet a donc lancé une campagne de sociofinancement afin d’aider sa sœur: «Moi ce que j’ai essayé d’imager, c’est au minimum un 6 mois des frais de logements et des déplacements au minimum qui peuvent être supportés. », ajoute-t-elle.

Un autre coup dur a frappé la famille, lorsqu’Audrey a attrapé une mononucléose, en plus de la Covid. Résultat, elle a dû cesser de travailler deux semaines. En plus, elle n’a pu obtenir sa deuxième dose de vaccin, et son passeport vaccinal… nécessaire pour aller visiter son conjoint à l’hôpital: « Mon conjoint a été transféré à l’hôpital de Rivière-du-Loup, mais je ne peux pas aller le voir parce que je n’ai pas le passeport nécessaire. Je vais lui porter des choses par l’entremise de l’agent de sécurité en bas. J’ai très hâte de pouvoir le voir et le supporter. », s’exclame-t-elle.

Malgré cette épreuve, le père de famille garde espoir de se rétablir rapidement. sa compagne nous assure que sa réhabilitation commence déjà: «Martin a un moral d’acier, vraiment il est positif, il fait le maximum d’exercice à tous le jours. Les médecins sont même impressionnés par sa force.», ajoute madame Ouellet.

La famille est reconnaissante de toute la générosité qu’elle reçoit.

 

Le lien pour faire parvenir vos dons ce trouve ci-dessous.

https://gofund.me/043827b1