Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Une étape importante franchie par l’usine de biométhanisation

Publié le 31 juillet 2018 à 12:51, modifié le 31 juillet 2018 à 12:51

Par: Carl Vaillancourt

Une étape cruciale pour la transformation des matières organiques en gaz naturel liquéfié a été complétée au cours des derniers jours, ce qui constitue une première depuis la construction du projet.

La venue d’experts américains basés en Californie à l’usine de biométhanisation à la fin du mois de juin dernier, a permis de porter les ajustements nécessaires au mécanisme qui transforme les matières organiques en gaz naturel liquéfié (GNL). Une valve et un retour d’azote manquant rendait la production de gaz liquide impossible plus tôt ce mois-ci.

Le problème lié à une défectuosité d’une pièce maîtresse nécessaire pour effectuer le refroidissement jusqu’à -160 degrés Celsius a depuis été corrigé.

Les ajustements portés ont permis dans les derniers jours aux opérateurs de franchir une nouvelle étape qui n’avait jamais été franchie auparavant.

Quelques travaux mineurs se poursuivront cette semaine.

Les deux dernières étapes, soient la purification et la liquéfaction, seront amorcées d’ici les prochains jours. Si tout se déroule bien, les premières gouttes de gaz naturel liquéfié pourraient être recueillies d’ici les deux prochaines semaines.

Selon le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, se dit très optimiste que ce soit finalement arrivé le temps de cette fameuse première goutte. On demeure toutefois prudent du côté des acteurs du projet.