Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Une camionneuse de Témiscouata-sur-le-Lac décède en Ontario

Publié le 2 décembre 2019 à 12:05, modifié le 2 décembre 2019 à 17:41

Par: Fabienne Tercaefs

Une camionneuse de Témiscouata-sur-le-Lac est décédée hier dans un violent accident en Ontario. Marie-Josée Caron travaillait pour la compagnie Rossignol Transport à Edmundston. L’entreprise compte d’ailleurs trouver une façon de lui rendre hommage dans les prochains jours. Ses collègues sont sous le choc.

« Marie-Jo, c’est une que je peux lui lever mon chapeau, et je peux lui dire même si elle n’est plus là que c’est une championne.» Jim Therrien était l’un des plus proches collègues de Marie-Josée Caron. Ils ont commencé à travailler ensemble en 2016 pour une entreprise d’Edmundston. Il était au téléphone avec elle au moment de la collision. « Elle avait hâte de voir ses 3 petites puces, de quoi qui me touche un peu parce que ses petits-enfants elle en parlait beaucoup et c’était une petite perle rare pour elle. » ajoute avec émotion Jim Therrien.

L’accident s’est produit vers 21h près de Raith, à une heure au nord de Thunder Bay. Deux poids lourds, dont le camion conduit par Marie-Josée Caron, seraient entrés en collision frontale et auraient ensuite pris feu. « On décolle sur la route on s’attend  de revenir à la maison, on a tous des familles, on travaille pour ramener du pain à la maison, c’était ça le but. Hier soir je pensais revoir ma chum un jour mais… » explique le collègue de Marie-Josée.

La camionneuse avait 49 ans, 2 enfants et 3 petits enfants qui attendaient son retour cette semaine avec impatience. Elle vivait une passion pour les poids lourds. « Elle a décidé à commencer à faire de l’ouest canadien. Elle a capoté, elle a aimé ça, son rêve de chauffer un camion s’était réalisé. » raconte Jim Therrien.

Marie-Josée Caron avait d’ailleurs remporté le concours d’habilité en conduite de camions lourds du Rodéo Camions de Dégelis cet été en catégorie femme. La coordonnatrice de l’événement, Emmanuelle Rivard, évoque une femme passionnée, professionnelle et drôle. Le trophée de ce concours portera d’ailleurs désormais le nom de Marie-Josée Caron pour lui rendre hommage. La famille est bien évidemment très affectée et n’a pas souhaité s’exprimer à la caméra.