Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Une artiste peintre du N.-B. expose ses toiles

Publié le 7 novembre 2019 à 15:06, modifié le 7 novembre 2019 à 15:09

Par: Maïka Lammequin

L’artiste peintre Susie Line Haché Robichaud, originaire de Beresford, au Nouveau-Brunswick, expose ses toiles abstraites à la Galerie d’art Père-Maurice-Leblanc à Bathurst.

Après un an de travail, l’artiste dévoile trente tableaux qui explore le thème de l’expansion.

C’est lors de son vernissage, mercredi soir, que Susie Line Haché Robichaud a présenté ses oeuvres qui mêlent neutralité et couleurs vivres.

«Je pensais beaucoup à la zone grise. Puis, j’essaie de trouver cette zone-là dans les émotions aussi. Donc, il y avait beaucoup de noir, blanc et gris. Mais au fur et à mesure, j’ajoutais du doré, j’ajoutais de la couleur », explique Mme Haché Robichaud.

Laisser libre cours à l’imagination, c’est ce que l’artiste peintre a fait durant le processus de création.

« Moi, je l’ai appelé expansion l’exposition, parce que c’est le sentiment que j’ai quand je peinture. Je commence, puis plus ça va, puis on dira il y a de l’expansion, puis ça prend vie », précise Susie Line Haché Robichaud.

« Je pense que je l’ai vu faire ça beaucoup, de peindre… le laisser là puis vraiment attendre et de revenir et de le voir d’un autre œil », dit le marie de l’artiste.

Trente toiles abstraites de cette artiste de la région décorent les murs de la Galerie Père-Maurice-Leblanc du campus de Bathurst. Selon la directrice adjointe, cette galerie d’art est une belle façon d’encourager les artistes locaux.

« J’invite les gens, les exposants locaux à exposer leurs œuvres, ça peut être de la peinture, de la sculpture, peu importe. C’est pour faire connaître les gens locaux », commente la directrice adjointe, Sylvie Godin.

Après une première exposition, Mme Haché Robichaud a décidé d’en présenter une deuxième, toujours à la galerie Père-Maurice Leblanc.

« Cette année, c’est elle-même qui nous a approché pour savoir si elle pouvait faire une deuxième exposition, on était très heureux de ça », ajoute Mme Godin.

Il sera possible d’admirer les oeuvres de l’artiste originaire de Beresford jusqu’au 30 novembre.