Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un pompier honoré pour son courage

Publié le 8 octobre 2019 à 17:24, modifié le 8 octobre 2019 à 17:24

Par: Fabienne Tercaefs

Samedi dernier, le directeur du Service des incendies de Saint-Marc-du-Lac-Long a reçu une Citation de reconnaissance pour avoir procédé au sauvetage d’un collègue de travail il y a un peu plus d’un an.

Sur la table du salon de Claude Pelletier : des reconnaissances. Celle du ministère de la sécurité publique et celle de l’association des pompiers de l’est du Québec. « Je ne m’attendais pas à ça du tout surtout de l’association aussi. Je leur en avais parlé une semaine avant le tournoi de pompiers que j’allais avoir une reconnaissance, un mérite parce que j’avais sauvé un collègue de travail.(…). Ça fait chaud au cœur comme on dit. » affirme Claude Pelletier

Le 5 septembre 2018, l’un de ses collègues a été écrasé par un éboulis de roches. Il a été l’un des premiers à intervenir. « Lorsque je suis arrivé sur les lieux, les gars m’ont dit laisse le tranquille, il n’y a pu rien à faire. J’ai dit non on ne le laisse pas tranquille, on fait le plus qu’on peut. J’ai dit d’abord, faut enlever la pierre pareil. » ajoute-il.

Aujourd’hui la victime, Claude Michaud, est toujours en arrêt de travail et conserve des séquelles. Il estime que les reconnaissances envers son sauveur sont méritées :« Je suis fier, je suis fier (…) je me disais câline c’est vraiment le fun parce que ça le valait facilement. C’est sûr que je ne serai pas là, c’est ma vie qui est en jeu pareil.  »

Pas un jour ne passe sans qu’il repense lui aussi à ce que son collègue a fait pour lui : «  Je ne l’oublierai pas là, je l’ai dans ma pensée régulièrement pareil. C’est certain que je ne serai pas là. » Claude Pelletier, quant à lui, est heureux mais estime  avoir fait seulement son travail : « Gêné parce qu’on ne fait pas ça pour ça, on fait ça pour aider (…) On est né avec ça, on essaie de sauver des vies. Je suis pompier, ce n’est pas pour rien que je suis pompier, c’est pour ça. »

Aujourd’hui, un lien spécial uni les 2 hommes.