Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un nouveau festival prend vie à Carleton-sur-Mer

Publié le 9 mai 2019 à 17:10, modifié le 9 mai 2019 à 17:10

Par: Louis Laflamme

Carleton-sur-Mer vibrera au rythme du festival Bleu Bleu du 21 au 23 juin prochain. Le comité organisateur a dévoilé, mercredi, sa programmation. Un alignement paritaire qui, selon les instigateurs du festival, saura plaire à un large public.

Du 21 au 23 juin, Carleton-sur-Mer accueillera un nouveau festival de musique ; le festival Bleu Bleu.

« Déjà, Carleton-sur-Mer c’est déjà un pôle culturel en Gaspésie qui est bien connu qui est bien encré », explique la présidente du comité organisateur du festival Bleu Bleu, Marianne Boudreau.

« C’est un comité dynamique et la Ville, on a embarqué tout de suite dans ce projet-là parce qu’on y croit vraiment », lance le conseiller municipal de Carleton-sur-Mer, Steven Parent.

11 spectacles à 4 endroits différents en 3 jours. C’est ce que propose le comité organisateur.

« Au départ, la mission c’était quand même de faire découvrir Carleton autrement. De faire découvrir certains de ses lieux qui sont des lieux patrimoniaux, qui ne sont pas nécessairement dédiés à la diffusion de la musique », enchérit la présidente.

L’oratoire Notre-Dame-du-Mont-St-Joseph, la mythique Cabane à Eudore, le bar le Naufrageur et le restaurant Umi Yama, accueilleront tous des spectacles simultanément.

« On a aussi une programmation qui est composée d’artistes qui conviennent bien à des petits lieux, à des milieux intimistes, à des ambiances qui sont plus feutrées », ajoute Marianne Boudreau.

Parmi les têtes d’affiche, le membre fondateur du groupe Beau Dommage, Michel Rivard, se produira, avec Lou-Adrianne Cassidy en première partie. Le groupe hip hop Brown family foulera aussi les planches et la formation de New Richmond Lily of the Valley se donnera aussi en spectacle. Le clou de l’évènement, les groupes Canailles et Alaclair Ensemble assureront les festivités de la Fête nationale en plein coeur de Carleton-sur-Mer.

Un élément qui était primordial pour l’organisation, et qui, à leur dire, représentait un défi, c’est que cette programmation est paritaire.

« Ça comptait énormément pour nous. C’est un débat qui est présent depuis une couple d’années, plus qu’avant, la parité dans les festivals en fait, la présence de plus de femmes dans les festivals, dans les programmations. On avait vraiment envie de tenter le coup, et on y est arrivé », ajoute Marianne Boudreau.

« Carleton-sur-Mer c’est un endroit idéal pour ça. C’est une ville culturelle, c’est une ville touristique, on a les infrastructures pour les spectacles également pour l’hébergement et les restaurants. Nous on est super content que Bleu Bleu ai choisi Carleton-sur-Mer », admet Steven Parent.

« Il faut vivre Carleton-sur-Mer. Il faut la vivre cette ville là aussi dans un contexte de festival. Je pense que ça va être le bon moment pour venir visiter Carleton », soutien Marianne Boudreau, le sourire aux lèvres.

Bleu Bleu fonctionnera avec un budget avoisinant les 100 000 $. Les billets sont en vente en ligne sur le site web du festival et les places sont limitées.