Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un hommage, mais pas de statuette pour La Bolduc

Publié le 9 mars 2019 à 11:16, modifié le 9 mars 2019 à 11:16

Par: Ezra Belotte-Cousineau

Patrimoine Gaspésie a fait des démarches auprès de l’ADISQ afin qu’une des statuettes remises lors de la soirée du Gala le soit au nom de La Bolduc, afin de souligner et de reconnaître l’importance de cette artiste gaspésienne pour le Québec. Jusqu’à ce jour, l’ADISQ a refusé.

Pour justifier leur refus, l’ADISQ indique qu’elle n’est pas intéressée à changer le nom des Félix, même dans ce cas particulier car elle considère que «Les Félix » sont une marque de commerce, une notoriété, une marque d’excellence.

« C’est-à-dire, on a eu un refus du conseil d’administration qui n’est pas autorisé à modifier la règlementation de l’ADISQ. Alors ça ne nous a pas surpris. La reglementation peut être changée suite à des demandes des membres de l’ADISQ.» de dire le président de Patrimoine Gaspésie, Jean-Marie Fallu.

Mary Rose Anna Travers, mieux connue sous le nom de La Bolduc, est considérée comme une pionnière de l’industrie musicale du Québec. Elle est née en 1894 à Newport en Gaspésie. Au fil des ans, La Bolduc a tenu des spectacles et a organisé plusieurs tournées au Canada et en Nouvelle-Angleterre. Son disque La Cuisinière a d’ailleurs été vendu en 1930 à plus de 10 000 exemplaires.

« Si Félix existait aujourd’hui, qu’est-ce qui penserait de ça ? (…) je suis convaincu qu’aujorud’hui lui dirait : bien oui, bien oui! il faut lui faire une place ! Elle m’a précédé alors, on leur demande aussi un devoir de mémoire envers Félix, parce que Félix était un grand et qui reconnaitrait facilement la place à accorder à madame Bolduc.» d’ajouter Jean-Marie Fallu.