Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un début de saison à oublier pour la motoneige

Publié le 8 janvier 2021 à 16:31, modifié le 8 janvier 2021 à 16:31

Par: Cimon Charest

Les amateurs de motoneige doivent s’armer de patience cet hiver. Malgré des mois de novembre et de décembre prometteurs, le début de saison est désastreux, faute de neige.

«On a toujours des secteurs où il y a un peu moins de neige, mais là il n’y en a pas ! On a tout perdu… tout perdu», se désole Raynald Harvey, président du Club Les Aventuriers de Charlevoix.

La pluie diluvienne du 25 décembre aura fait fondre presque toute la neige.

 « Ce n’est pas agréable du tout !  Ce n’est pas assez de neige, et ça cogne les skis tout le temps, » ajoute-t-il.

La fonte des neiges n’aura pas seulement affecté les amateurs du sport d’hiver. Les locateurs de motoneiges devront se serrer la ceinture, faute de revenus.

 « Cette année on a fait peut-être 15 pour cent de la saison de l’an dernier. À partir du 24 décembre, on peut dire que tout est à zéro. C’est la première fois en 20 ans de location que je vois une chose pareille », explique Pierre Couturier, propriétaire des services Top Location Motoneige Charlevoix.

Une bonne bordée est nécessaire pour sauver la saison, et vite. Or, Environnement Canada ne prévoit aucune accumulation importante avant au moins une semaine.

« C’est sûr qu’on aimerait en avoir un pied, mais excepté qu’il en aurait quatre ou cinq pouces, on serait capable dans les grands chemins ».

Nouvelle cependant positive, le couvre-feu imposer par Québec devrait avoir peu d’impacts… la motoneige étant un sport pratiqué surtout le jour.

L’industrie de la motoneige tourne déjà son regard vers 2022, en espérant un hiver plus blanc.