Prévisions météo
État des routes
Marées
Faire défiler
Faire défiler
Faire défiler

Nouvelles

Un conseil municipal plus harmonieux à Témiscouata-sur-le-Lac

Publié le 4 décembre 2018 à 12:34, modifié le 4 décembre 2018 à 17:11

Par: Marie-Eve Cloutier

Les séances du conseil municipal de Témiscouata-sur-le-Lac ont la réputation d’être tumultueuses. Pour corriger la situation, la Ville a décidé de mieux encadrer la période de questions du public.

Le ton a changé depuis le premier conseil présidé par le nouveau maire de Témiscouata-sur-le-Lac.

« On l’a dit souvent, ça amenait une certaine frustration quand les questions ne commençaient pas par “comment, pourquoi, qui, quand”. Les questions devraient commencer par ça et non pas par des préambules qui durent 5 minutes », a lancé le maire Gaétan Ouellet, tout juste avant l’ouverture de la période de questions.

Dans un avis public distribué aux citoyens, la ville donne des indications sur la procédure à suivre, notamment concernant la formulation des questions et le temps d’intervention accordé à chacun.

« Je pense que somme toute, ça a bien été respecté. Et, on a amplement entendu les commentaires des gens ce soir, mais de façon civilisée », a commenté le maire à la fin de la séance.

Où sera construit l’aréna?

Les citoyens sont tout de même revenus à la charge, notamment concernant les arénas.

« Est-ce qu’on peut savoir l’endroit exact dans votre montage financier où sera construit l’aréna Phil-Latulippe? » a demandé Linda Landry, porte-parole du Collectif social de Témiscouata-sur-le-Lac.

La ville attend toujours l’aval du fédéral, mais continue de travailler le dossier.

« L’option présentement, c’est de travailler à l’intérieur des terrains qui appartiennent à la Ville. Oui, il y a l’ancienne plaque de ciment, mais aussi tout autour de ça », a répondu le maire.

Décision à venir pour l’eau potable

Le débat entre l’usine et le raccordement pour l’eau potable a une fois de plus retenu l’attention.

« Je considère que dans le 12,9 M$, il y avait déjà des extras. Donc quand vous mettez un million additionnel, c’est parce que vous avez des extras sur des extras », a fait valoir Claude Moreau.

« Pourquoi s’endetter de plus de 5 M$, lorsque 1,6 M$ suffirait à répondre aux besoins dans l’immédiat ? » a ajouté André Loiselle.

L’administration municipale persiste et signe.

« C’est le raccord qui est la bonne solution dans la mesure où les soumissions que l’on ouvrira mercredi continuent d’être dans la fourchette de soumissions prévue », a répondu Gaétan Ouellet.

Le maire invite d’ailleurs les citoyens à assister à ce dévoilement à l’hôtel de ville demain, à 11h.